En Isère, l'artiste coréenne Ji-Young Demol Park jette un regard poétique sur les sommets

Publié
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Le musée Hébert situé à La Tronche en Isère propose jusqu'au 28 novembre 2022 une exposition sur les dessins alpestres de la dessinatrice coréenne Ji-Young Demol Park. Une autre vision de la montagne. 

Ce sont les Alpes, mais avec un léger quelque chose de différent dans les couleurs et les traits des arêtes. Un peu comme quand on entend un étranger parler parfaitement le français avec cependant l'impalpable intuition qu'il s'exprime avec un accent inidentifiable. 

Le musée Hébert de La Tronche en Isère, dans la banlieue de Grenoble, propose jusqu'au 28 novembre une exposition intitulée Un regard coréen sur les Alpes. On peut y voir des croquis alpestres de la dessinatrice sud-coréenne Ji-Young Demol Park, qui a voyagé à travers les massifs alpins. 

"Pour moi, les montagnes de Corée sont beaucoup plus basses. Ce sont des collines tout en douceur. Quand je suis arrivé ici (dans les Alpes), c'était très minéral, rocheux, brut, masculin. C'est la différence qui m'attirait", confie l'artiste. 

Un travail sur le vide

Ses oeuvres renouvellent notre regard sur ces paysages de carte postale que l'on voit à travers nos yeux d'Européens. "Il y a à la fois une perspective avec ce dégradé, qui est plutôt occidental avec ces lignes de fuite. Mais elle est aussi sur un travail sur le vide. Et ça, c'est la façon dont les Asiatiques traitent la perspective. On suggère beaucoup plus qu'on ne démontre. C'est toute la subtilité de ce travail de Ji-Young Demol Park", analyse Fabienne Pluchart, la directrice du musée Hébert. 

Les dessins sont peints à l'encre et à l'aquarelle. Entre ciel et terre, "cimes, lacs, arbres, lignes de crêtes s’offrent à nous autrement, dans une vision renouvelée", poétise le musée dans sa présentation de l'exposition. 

L'exposition "Un regard coréen sur les Alpes" est visible au musée Hébert à La Tronche en Isère jusqu'au 28 novembre 2022. Entrée gratuite. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.