Cet article date de plus de deux ans.

Dessinateur, l'autre talent de Louis Pasteur, mis en lumière au musée d'Arbois

Louis Pasteur, l'inventeur du vaccin contre la rage, aurait également pu être peintre. Dans le Jura, où est né le scientifique, un collectionneur s'est procuré des toiles esquissées par le maître. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Extrait d'un tableau peint par Lousi Pasteur  (France Télévisions)

A l'adolescence, le jeune Louis aimait dessiner. Un don qu'il tenait de son père. Le célèbre scientifique a même esquissé plusieurs croquis. C'est le musée d'art d'Arbois, la ville où Pasteur passa son enfance et sa scolarité, qui conserve certains de ses pastels. Des portraits très académiques. La maison Pasteur conserve également des fusains comme cette héroïne de Chateaubriand qu'il a dessinée à l'âge de 14 ans. 

En fait Pasteur était myope. Il avait peut être ce don d'observation aiguisé, très poussé.

Philippe Bruniaux Collectionneur du patrimoine arboisien

Les talents méconnus de Pasteur

De la peinture à la vaccination 

Finalement, à l'âge de 21 ans, Louis Pasteur fait son choix. Il décide de se consacrer entièrement à la physique et à la chimie. La cristallographie deviendra son sujet de thèse. Des années plus tard en 1885, après ses recherches sur les maladies infectueuses, le chercheur soignera la rage grâce à son vaccin utilisé encore aujourd'hui. La rage reste une maladie mortelle très répandue dans le monde, responsable chaque année de dizaines de milliers de morts.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.