Depuis 30 ans, les peintres amateurs du Hangar’t sèment leur "pop art rural" à Pont-Aven

Le collectif Le Hangar’t regroupant des habitants du bourg de Nizon, appartenant à la commune de Pont-Aven, perpétue grâce à la peinture, la mémoire et les traditions de ce village. Des amateurs de tous milieux et de tous âges qui détournent leurs vieilles photos de famille façon pop art rural. Une grande rétrospective leur est consacrée du 3 juillet au 31 août dans l’ancien musée de Pont-Aven.    

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Hangar't de Nizon à Pont-Aven fête ses 30 ans avec une grande exposition. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

On la surnomme l’École de Nizon, du nom de cette ancienne commune aujourd’hui rattachée à Pont-Aven. Un mouvement pictural né au début des années 90 à l’initiative d’Yves Quentel, photographe et journaliste, passé notamment par France 3 Bretagne. Surnommé Pop’s, il crée le Hangar’t, un collectif de peintres amateurs dont l‘objectif est la mise en peinture de la mémoire rurale de Nizon, mais en utilisant les codes du pop art. Warhol avait sa Maryline, le Hangar’t a sa Mamm-gozh (grand-mère en breton).

La volonté, c’est de retrouver sa mémoire, la mémoire rurale, mais de la transfigurer avec des couleurs d’aujourd’hui, les couleurs du pop art. Partir de photos retrouvées dans les albums de familles, des boites à chaussures, des cartes postales aussi ; et en faire des tableaux.

Yves Quentel

Fondateur du Hangar't

Expo Hangar't

Coiffes roses, ciels verts et vaches bleues

Comme le raconte amusée Marie-Josée Le Tallec l’une des peintres du collectif, ce détournement d’images familières et l’emploi de couleurs vives en a perturbé certains mais ils ont tenu bon comme l’avait fait avant eux leurs illustres aînés de l’École de Pont-Aven, Gauguin, Sérusier, Bernard, Colin et les autres. Et forcément, passées entre leurs mains, les vieilles photos de classe, les clichés d’agriculteurs aux champs, ou les portraits en tenue traditionnelle, prennent tout de suite une autre dimension et ravivent cette histoire commune dans une explosion de couleurs vives.

Après deux expositions à Paris et New York pour les 20 ans du mouvement, c’est à domicile que le Hangar’t va célébrer (avec un peu d’avance) son trentième anniversaire avec une grande rétrospective organisée tout l’été dans les locaux de l’ancien musée de Pont-Aven. Une cinquantaine de toiles sont présentées, et d’autres seront accrochées dans des commerces de la Cité des Peintres et de Nizon. Et si vous ne passez pas par le Finistère d’ici la fin du mois d’août, vous pouvez découvrir leur travail sur les galeries virtuelles de leur site internet.

Les 30 ans du Hangar't - Exposition du 3 juillet au 31 août 2021 - Ancien musée de Pont-Aven (Finistère) 2 bis rue Lomenec'h.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.