Art : à Paris, l'exceptionnelle collection des frères Morozov se dévoile

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Art : à Paris, l'exceptionnelle collection des frères Morozov se dévoile
FRANCE 3
Article rédigé par
M.Berrurier, J-M Lequertier, L.Calvy, P.Brame - France 3
France Télévisions

C'est un trésor : la collection d'art des frères russes Morozov. Plus de 200 tableaux, dessins, sculptures, photographies... c'est la première fois que cette collection est présentée hors de Russie. 

Ils font près de quatre mètres de haut. De grands tableaux peints en 1910 par Pierre Bonnard ont fait 3 000 kilomètres par camion depuis la Russie. Au tout début du XXe siècle, ces chefs-d'œuvre étaient exposés à Moscou, en Russie. Dans l'ancien palais des frères Morozov, ils ornaient l'escalier principal. Mikhaïl et Ivan Morozov étaient de riches industriels, et des frères visionnaires qui ont, très tôt, acheté de l'art d'avant-garde. Chez eux, on trouve des Renoir qui valent déjà très cher, mais il y a aussi un Picasso des débuts, acheté à Paris pour 300 francs.

De l'art chargé d'histoire

"Pourquoi l'art français ? Car tout se passe à Paris, c'est la capitale des arts. Comme tous les grands bourgeois, grands capitalistes russes, ils vont acheter l'art en train de se faire", explique Anne Baldassari, commissaire d'exposition. En plein Moscou, le salon de musique du palais Morozov ressemble à un vrai musée. Avec la révolution russe, le palais et la collection des Morozov sont nationalisés dès 1918. Plus tard, Staline ordonne le décrochage des tableaux qui sont envoyés en Sibérie. Des Van Gogh, des Picasso, mais aussi des Gauguin. Pour la première fois, 200 tableaux iconiques de cette collection sont réunis à Paris, à la Fondation Louis Vuitton.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.