À Villefranche-sur-Saône, le musée municipal Paul-Dini fête les vingt ans de sa renaissance

En 1999, le couple de collectionneurs Muguette et Paul Dini effectuait sa première donation à la ville de Villefranche-sur-Saône. C'est ce don qui allait permettre la réouverture, en 2001, du musée municipal fermé depuis des années. Huit autres donations ont suivi, soit près de huit-cents œuvres.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
le mécène Paul Dini visite l'exposition des vingt ans du musée qui porte son nom à Villefranche-sur-Saône, Rhône. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / C. Cherry Pellat)

Né en 1937 à Saint-Étienne, dans la Loire, l’homme d’affaires Paul Dini est comme chez lui dans ce musée qui porte son nom, à Villefranche-sur-Saône. C’est grâce à lui et à son épouse que ce musée créé en 1863 et installé en 1893 dans ses locaux actuels (une ancienne halle aux grains) a pu renaître en 2001, après des décennies de fermeture. Cette exceptionnelle donation d’œuvres offre un panorama de la création en Rhône-Alpes de 1800 à nos jours. Pour célébrer les 20 ans du musée, un nouvel accrochage des collections est présenté jusqu'au 27 février 2022.

Art moderne et art contemporain

"Je suis un amateur, qui est devenu acheteur, collectionneur et donateur. Je suis fier que ce j’ai acquis pendant vingt, trente ans passés dans le domaine public et profite au plus grand nombre. Et puis toujours une émotion, parce que les accrochages faits ici me permettent de revoir ces œuvres alors qu’elles étaient plutôt entassées chez moi", confie Paul Dini, venu célébrer les vingt ans du musée municipal, qui dispose aujourd’hui d’un deuxième site dédié à l’art contemporain.

Depuis la première en 1999, huit autres donations ont été faites au musée par le couple Dini, la dernière en avril dernier. Soit un total de 769 œuvres selon le chiffre communiqué par le musée sur son site. Une impressionnante collection d’art moderne et d’art contemporain où l’on retrouve des dizaines d’artistes rhônalpins comme Suzanne Valadon, Pierre Charbonnier, Pierre Puvis de Chavannes, Charles Sénard, Jules Flandrin, Jacques Martin, Jean Couty ou encore Jacques Truphémus, très apprécié de Paul Dini qui possédait une trentaine de ses toiles.

Le musée fête ses 20 ans - jusqu’au 27 février 2022 - Musée municipal Paul-Dini (Espace Grenette, place Michel Michaud ; Espace Cornil, 40 boulevard Louis Blanc), 69400 Villefranche-sur-Saône - Mercredi de 13h30 à 18h, jeudi et vendredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h, samedi et dimanche de 14h30 à 18h.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.