A Strasbourg, un tableau de Hans Baldung Grien, peintre majeur de la Renaissance allemande, retrouve la lumière du jour après une minutieuse restauration

75 ans après avoir été endommagé dans l’incendie du palais Rohan, "La lapidation de Saint Etienne" renait de ses cendres. Ce tableau est exposé au musée de l’Oeuvre Notre-Dame.   

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Détail du tableau "La lapidation de Saint Etienne" d’Hans Baldung Grien (1522) (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Le 13 août 1947, à Strasbourg, les combles du palais Rohan prennent feu. Une centaine de tableaux sont détériorés. Noirci et déformé par la chaleur, La Lapidation de saint Etienne tombe dans l’oubli.

Tableau d’Hans Baldung Grien restauré

Un tableau miraculé

Aujourd’hui, rénové, il a retrouvé sa splendeur d’antan. C’est le laboratoire des musées de France de Versailles qui, pendant un an, à restauré l’œuvre de Hans Baldung Grien. La couche picturale encrassée par la suie a été nettoyée et consolidée. La toile a retrouvé ses couleurs d’origine et un nouveau support en bois. La Lapidation de saint Etienne représente le martyr d’un saint. On voit des tortionnaires brandissant des pierres qu’ils vont jeter sur lui. A l’écart de cette scène de lapidation se trouve un personnage moustachu. Il s’agit de l’auteur du tableau. "On est sûr que c’est lui car il y a plusieurs autres autoportraits dessinés ou peints de Baldung Grien", explique Cécile Dupeux, conservatrice du musée de l'Oeuvre Notre-Dame.

L'homme moustachu de "La lapidation de Saint Etienne" est un autoportrait d’Hans Baldung Grien (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Un des plus grands peintres de la Renaissance allemande 

Hans Baldung Grien (1485-1545), qui est l’un des plus grands peintres de la Renaissance allemande, a peint cette toile en 1522. Installé en 1509 à Strasbourg où il s’est marié, il a réalisé l’essentiel de ses œuvres dans sa ville d‘adoption. "C’était un peintre très connu avec des commandes dans tout le monde germanique. Et encore actuellement, c’est un artiste qui vaut très cher", rapporte Cécile Dupeux. Ses oeuvres sont aujourd’hui dispersées dans le monde entier. Six sont visibles au musée de l’Oeuvre Notre-Dame. 

Musée de l'Oeuvre Notre-Dame, 3 place du château, à Strasbourg

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.