À Nîmes, la jungle prend le pouvoir avec des expositions dans toute la ville

Le parcours met la cité gardoise "Au cœur de la jungle" jusqu’au 30 avril 2022 au Carré d’Art mais aussi dans les bibliothèques.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Exposition "Au coeur de la jungle" au Carré d'Art et dans les bibliothèques de Nîmes (France 3 Occitanie)

Comme une bouffée d'air frais, un besoin de nature et d'exotisme en plein confinement. L'équipe culturelle de la ville de Nîmes a décidé d'élaborer un parcours Au coeur de la jungle. Une exposition graphique et onirique à la fois, rythmée par le chant des oiseaux. À expérimenter au Carré d’Art et dans toutes les bibliothèques de la ville jusqu'au 30 avril 2022.

Parures de jungle

Théâtre d’ombres sauvages d’où sortent des crocodiles faussement endormis, illustrations colorées ou dentelle parfaitement maîtrisée... Le Carré d’Art se laisse envahir par une forêt luxuriante, lumineuse ou hostile. Une jungle poétique imaginée par Hélène Druvert et Antoine Guilloppé, deux figures de l’édition jeunesse qui font découvrir l’art des papiers découpés, sculptés. "Il faut regarder partout, on s’adresse aux enfants comme aux adultes, il y a plusieurs niveaux de compréhension. Guilloppé a des dessins très épurés, Druvert, elle, était dans le milieu du textile et est devenue très pointue sur les couleurs", détaille Alexandre Moreigne, le commissaire de l’exposition.

Les visiteurs déambulent avec émerveillement à travers le parcours de l’exposition. Chacun, à son échelle, y voit un message. "Je me sens appelée par la poésie, des illustrations ou des phrases comme regardez autour de vous, qui peut se comprendre d’une manière métaphorique et qui invite à regarder autour de soi", rapporte une visiteuse.  

80 œuvres délicates

Mais au fait, pourquoi la jungle ? "Deux bibliothécaires jeunesse ont eu cette idée et ça a plu à tout le monde. Chacun a trouvé des références, on a tous adhéré sans hésitation car il y avait bien des choses à faire. Il y a près de 80 pièces exposées ici, toutes sont en papier, parfois tissé, découpé", souligne encore Alexandre Moreigne. Certaines œuvres ont été difficiles à monter. Comme cette illustration encadrée avec une profondeur de plusieurs couches de papier qui a pris cent heures pour son assemblage.

Dans les sous-sols, c'est un autre livre qui s'ouvre. Une bande dessinée en 3D, qui se révèle grâce des lunettes distribuées à l'entrée. Toute la profondeur de la jungle en noir et blanc de Matthias Picard prend vie. Jim Curious, son petit scaphandrier, entame un voyage au milieu des singes, toucans, tortues et serpents.

"Jim Curious", le scaphandrier de Matthias Picard explore la jungle en 3D  (France 3 Occitanie)

Des animaux à retrouver en photo couleur au fond de la bibliothèque à travers l'objectif de Max Bird, l'animateur de l'émission C'est toujours pas sorcier. L'humoriste et vulgarisateur scientifique est aussi connu pour ses petites vidéos ludiques qui expliquent le règne animal en toute simplicité. Il sera à Nîmes le 22 avril 2022 pour une présentation de son spectacle Harpie Féroce. 

"Au cœur de la jungle" au Carré d’Art et dans les bibliothèques de Nîmes jusqu’au 30 avril 2022. Entrée libre et gratuite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.