À Dijon, un tableau "exceptionnel" de Brueghel le Jeune adjugé 600 000 euros aux enchères

Retrouvé dans un appartement dijonnais au début de l'année 2022, "Le paysage d’hiver à la trappe aux oiseaux" vient d'être vendu aux enchères à Dijon, au-delà de son estimation de départ.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
"Le paysage d’hiver à la trappe aux oiseaux" de Brueghel le jeune vendu aux enchères de Dijon 600 000 euros (Frannce 3 BFC)

Ce dimanche 15 mai 2022, les enchères Dijon ont vu s'envoler les prix autour d'un tableau inédit attribué à Jan II Brueghel dit "le Jeune" (1564-1636).

Adjugé 600 000 euros, Le paysage d’hiver à la trappe aux oiseaux a attiré de nombreux amateurs d'art."C’est hypnotisant tellement il est beau…", s'extasie une visiteuse venue admirer l'œuvre avant la vente. Sous ses yeux, une peinture authentifiée de Pieter Brueghel le Jeune (le fils de Brueghel l'Ancien), datée fin XVIe - début XVIIe siècle.

Tableau BRUEGHEL

Découvert chez un particulier à Dijon

C'est lors d'un inventaire immoblier chez un particulier que le tableau a été mis au jour. La découverte a eu lieu dans le cadre d'une succession au mois de janvier. "Ça m'a surpris de trouver ce tableau dans cet environnement, donc pour éviter de passer à côté de quelque chose d'exceptionnel on a décidé de le faire expertiser à Paris", détaille le commissaire-priseur, Christophe Sadde. 

Pris d'un doute sur son authenticité, le commissaire-priseur sollicite alors l'expertise d'un cabinet spécialisé. Le verdict tombe quelques mois plus tard : c'est bien un véritable tableau de Brueghel le Jeune. "On reconnait bien la façon qu'il a de dessiner parfaitement les petites branches, d'apporter un soin particulier jusque dans le fond, ça c'est vraiment typique", détaille Stéphane Pinta, expert en tableaux pour le cabinet Turquin.

Détails du tableau "Le paysage d’hiver à la trappe aux oiseaux" de Brueghel le Jeune (France3 BFC)

Un tableau exceptionnel

Intitulée Paysage d'hiver avec patineurs et trappe aux oiseaux, la peinture représente des petits personnages dans la neige ou sur la glace. Un paysage que le maître n'a eu de cesse de reproduire, puisqu'il existe dans plus de 140 versions connues à ce jour. De nombreuses versions donc, mais une œuvre d'une grande qualité. "C'est une pièce exceptionnelle très rare", confirme encore Stéphane Pinta.

"Ce doit être un bonheur de chaque instant d'avoir un tableau comme celui-ci chez soi. Tous les jours, on redécouvre des détails", s'émerveille une visiteuse.

Quelque peu abîmée, l’œuvre était estimée entre 300 000 et 500 000 euros. Elle a trouvé acquéreur pour la somme de 600 000 euros. Secret des enchères oblige, le nouveau port d'attache du tableau demeure inconnu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.