À Apt, les artistes contemporains africains revisitent les grandes œuvres de la peinture européenne

Jusqu'au 19 mars 2022, l'exposition "Re-création" interroge le point de vue des artistes contemporains africains sur l'histoire de l'art européenne

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Exposition "Re-création" à la fondation Blachère à Apt (Vaucluse) (France 3 PACA)

L'exposition "Re-création" de la fondation Blachère d'Apt (Vaucluse) propose jusqu'au 19 mars 2022 une plongée inédite à la croisée de l'art contemporain africain et des grands maîtres de la peinture européenne. 

Un regard africain sur la peinture européenne

Ils sont originaires du Togo, du Bénin, du Cameroun et de tout le continent africain et s'approprient les oeuvres des grands peintres européens. Quinze artistes contemporains revisitent, avec leur sensibilité, l'histoire européenne de l'art en allant au-delà de la copie. À commencer par les représentations du féminin comme La grande odalisque de Jean-Auguste-Dominique Ingres. "L'artiste remplace le visage de cette femme par le sien. Il peint un autoportrait et il reprend à l'identique la construction du tableau et la posture de cette femme", détaille Justine Bernardoni, cocommissaire de l'exposition.

"Grande odalisque" de Jean-Auguste Ingres (France 3 PACA)

Le parcours de la fondation Blachère est une plongée au cœur de l’univers et des influences de grands maîtres comme Pablo Picasso, Paul Gauguin ou encore Édouard Manet. Tout est mis en œuvre par les artistes invités dans cette exposition pour re-créer et ré-inventer leur vision artistique. 

Exposition "Re-création" à la fondation Blachère (France 3 PACA)

Un fonds d'art contemporain africain 

Une partie des œuvres exposées appartenaient déjà à la collection Blachère, d’autres ont été réalisées par des artistes venus en résidence de création ou prêtées par des galeries, musées et collectionneurs amis. Parmi la quarantaine d'oeuvres présentées, certaines resteront à Apt pour enrichir le fonds d'art contemporain africain. 

Elles formeront un ensemble hétéroclite, à la manière d’une galerie de musée, véritable invitation au voyage dans l’Histoire de l’Art. "On a une formidable contrainte qui est l'art contemporain africain, donc déjà, ça nous inscrit dans une niche et à partir de là, j'avoue que nous fonctionnons beaucoup à l'émotion et peu au calcul", assure Christine Blachère, directrice de la fondation Blachère-Apt. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jean-Paul Blachere (@fondation_blachere)

"Re-création" jusqu'au 19 mars 2022 à la fondation Blachère à Apt

Ouvert de 14h00 à 18h00 du lundi au samedi toute l'année. 

Entrée libre et gratuite. Pass sanitaire obligatoire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.