Paris : Miro, sujet d'une grande rétrospective au Grand Palais

Miro s'expose au Grand Palais à Paris, ville qui l'a inspiré. Près de 150 œuvres du peintre catalan sont rassemblées pour la première fois depuis 40 ans.

France 3

Il est décalé, original et souvent mal compris. Pourtant, Joan Miro est un des plus grands peintres du XXe siècle. Un poète étonnant qui a inventé son propre langage. Tout un vocabulaire magique qui nous plonge dans le monde des rêves. Peu bavard et mystérieux, Joan Miro n'a pas donné beaucoup d'explications sur son œuvre. Pour comprendre, il faut aller aux Baléares, où le Catalan a passé les 35 dernières années de sa vie.

"Guidé par l'au-delà"

"C'était une force incontrôlable qui sortait de son esprit", explique son petit-fils. Dans sa maison-atelier sur les hauteurs de Palma de Majorque, Miro a semé des indices pour décrypter son œuvre. Rien n'a bougé depuis la mort du peintre en 1983. "La main de Miro était guidée par l'au-delà, par des forces spirituelles qui échappaient à sa volonté, à son contrôle", révèle-t-il. Jusqu'à la fin de sa vie, Miro va créer des œuvres impressionnantes et étranges à voir dans cette rétrospective au Grand Palais à Paris jusqu'au 4 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salle entière est dédiée au triptyque des \"Bleu\" de Miró.
Une salle entière est dédiée au triptyque des "Bleu" de Miró. (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE)