Françoise Gilot, artiste et compagne de Picasso pendant 10 ans, réhabilitée par le musée Estrine de Saint-Rémy-de-Provence

Le musée Estrine de Saint-Rémy-de-Provence consacre une exposition aux toiles et aux dessins de Françoise Gilot. Une véritable réhabilitation artistique de cette femme qui a osé quitter Picasso après 10 ans de vie commune.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Françoise Gilot photographiée par Michel Sima, ami de Picasso (MICHAL SMAJEWSKI DIT MICHEL SIMA)

Elle fut l'une des muses de Picasso, sa compagne de 1943 à 1953 et la mère de deux de ses enfants Claude (1947) et Paloma (1949). Françoise Gilot fêtera ses 100 ans en novembre prochain et c'est à l'occasion de cet anniversaire que le musée Estrine de Saint-Rémy-de-Provence lui rend hommage avec une exposition de ses oeuvres consacrée à ses années françaises. 

Exposition  Françoise Gilot

Désavouée par la France

Cet hommage pictural permet de réhabiliter une artiste hors-norme ignorée et même désavouée par la France, à la suite notamment de la publication du livre Vivre avec Picasso en 1965, où elle racontait sa vie tumultueuse et orageuse avec celui qu'on appelait "le Minotaure".

Annie Maïllis, son amie et biographe qui lui a consacré le documentaire La femme qui dit non récemment diffusé sur Arte, analyse cette injustice comme le prix à payer pour ce qui fut à l'époque considéré comme un "crime de lèse-majesté". "Elle est la seule compagne de Picasso à l'avoir quitté, les autres sont devenues folles ou se sont suicidées. Elle, elle a sauvé sa peau et elle est partie." 

Françoise Gilot,Liberté, 1952Huile sur toile, 146 X 114 cmCollection particulière (© Françoise Gilot, 2021, Cliché Mathieu Polo)

Durant leurs années de vie commune, un dialogue pictural s'est instauré entre Françoise Gilot et Pablo Picasso. Des objets tranchants entrent dans les cuisines de Françoise qui affirme sa colère et affine ses traits. Au milieu des années 60, l'artiste quitte la France pour les États-Unis afin d'exposer et d'exister. Elle connaîtra outre-Atlantique un succès important. 

Françoise Gilot, c'est MeToo. Elle affirme je ne suis pas qu'une créature, je suis une créatrice. Je ne suis pas un objet de peinture, je suis un sujet, je suis peintre.

Annie Maïllis

biographe et amie de Françoise Gilot

Avec cette exposition, le musée Estrine espère éveiller les conscience et faciliter la reconnaissance d'une femme peintre oubliée. 

Françoise Gilot, les années françaises
Musée Estrine - Saint Rémy-de-Provence
Du 17 juillet au 23 décembre 2021

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pablo Picasso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.