Cet article date de plus d'un an.

A la BnF, une exposition dévoile les secrets de l'écriture de Marcel Proust

Publié Mis à jour
Culture : une exposition rend hommage à Marcel Proust 100 ans après sa mort -
Culture : une exposition rend hommage à Marcel Proust 100 ans après sa mort Culture : une exposition rend hommage à Marcel Proust 100 ans après sa mort - ()
Article rédigé par franceinfo - C. Azzopardi, F.Daireaux, S.Desfarges, C.Brunet, R.Laurentin
France Télévisions

À l’occasion du centenaire du décès de Marcel Proust, une exposition à la Bibliothèque nationale de France (Paris) lui rend hommage et s’attelle à livrer les secrets de l’écrivain.

"Longtemps je me suis couché de bonne heure", cette phrase incarne pour beaucoup l'oeuvre majeure de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu. "Tout le monde la connaît cette phrase, même sans avoir lu le roman, mais on découvre que Proust a utilisé beaucoup de formules avant d’arriver à celle-ci", décrypte Antoine Compagnon, commissaire de l’exposition "Marcel Proust : la fabrique de l’œuvre" (Bibliothèque nationale de France, Paris, 11 octobre 2022 - 22 janvier 2023).

On y voit des manuscrits de plusieurs mètres de long, on découvre comment il écrivait, effaçait, réécrivait, raturait avant d'arriver au texte qu'on connaît.

Un mythe déconstruit 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la madeleine de Proust n’a jamais existé. Dans les écrits de l’artiste, il s’agissait au début de pain rassis, puis ce fut ensuite du pain grillé, des biscottes avant finalement de devenir la madeleine de Proust. Les visiteurs sont conquis par l’exposition où ils découvrent tous ces changements dans l'écriture, sous forme notamment de "paperolles", des morceaux de papier collés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.