Exposition Léonard de Vinci au Louvre : l'Italie va prêter sept œuvres, mettant fin à des mois de tensions

L'Italie et la France ont signé mardi un accord prévoyant le prêt de cinq oeuvres, dont le célèbre Homme de Vitruve, et de deux copies de tableaux de Léonard de Vinci pour la grande exposition du Louvre commémorant le cinquième centenaire de la mort de l'artiste, mettant fin à des mois de discussions et de tensions.

Détail de L\'homme de Vitruve de Léonard de Vinci
Détail de L'homme de Vitruve de Léonard de Vinci (Leemage/AFP)

Outre l'Homme de Vitruve provenant de la Galerie de l'Académie à Venise, quatre dessins - Etude de paysage, Etude pour l'Adoration des Mages, et deux Etudes de paneggio - seront prêtés en vertu de cet accord signé par les ministres de la Culture français Franck Riester et italien Dario Franceschini. De même des copies de la Leda et de la Bataille d'Anghiari de la Galerie des Offices à Florence viendront au Louvre.

Ces sept oeuvres s'ajoutent à treize autres que divers musées italiens ont déjà accepté de prêter, à l'issue de négociations entre musées.

En échange, des oeuvres de Raphaël seront prêtées à l'Italie

En vertu de l'accord signé à Paris, cinq oeuvres de Raphaël, deux peintures et trois dessins, ainsi que deux études au dessin de Giovan Francesco Penni, qui se trouvent toutes au Louvre, seront prêtés à l'Italie pour l'exposition Raphaël qui s'ouvrira au Quirinal à Rome en mars.

Le précédent gouvernement italien, dans lequel la Ligue du Nord de Matteo Salvini avait un poids prépondérant, avait renaclé à prêter les oeuvres et marqué sa mauvaise humeur au sujet de cette exposition au Louvre, soulignant que le grand maître de la Renaissance, mort il y a cinq cents ans, était d'abord italien même s'il avait vécu les trois dernières années de sa vie en France.