Les secrets de la "Grande vitesse ferroviaire" expliqués à la Cité des sciences

Fasciné par la grande vitesse ferroviaire ? Foncez à la Cité des sciences à Paris pour découvrir une exposition ludique et instructive sur la technologie de ces trains qui doivent allier rapidité et sécurité.

Une cabine de pioltage recontituée pour l\'exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris.
Une cabine de pioltage recontituée pour l'exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris. (Universcience. Photo : E.Laurent)

Faire découvrir aux petits et aux grands la technologie des trains à grande vitesse, c'est l'objectif de l’exposition Grande vitesse ferroviaire à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

Jusqu'au 18 août, le public peut découvrir les facettes à la fois scientifiques, techniques et humaines d'un savoir-faire où la France joue depuis longtemps un rôle de premier plan.

La France, championne de la grande vitesse

L'exposition rappelle ainsi les nombreux records accumulés par la France dans la recherche de la vitesse. Car si la "grande vitesse" est née au Japon dans les années 60, la France s’est illustrée dans ce domaine dès les années 80. Elle détient d'ailleurs toujours le record du monde de vitesse sur rail avec 574,8 km/h établi le 3 avril 2007 par un TGV sur la ligne à grande vitesse Paris-Strasbourg. Un dispositif audiovisuel permet au public de revivre l'émotion ressentie lors de ce record mondial.

Exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris.
Exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris. (Universcience. Photo : E.Laurent)

Des records et des défis

Mais un record, ça ne s'établit pas sur un claquement de doigt ! Sur 700m², l'exposition propose de découvrir les trois principaux défis techniques relevés pour atteindre la grande vitesse ferroviaire. A savoir : comment déplacer un train de 400 tonnes à 320km/h ? Comment tracer et construire une ligne grande vitesse ? Et enfin comment faire circuler des trains à grande vitesse en toute sécurité ?

Exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris.
Exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris. (Universcience. Photo : E.Laurent)

Une expo interactive

Pour répondre à toutes ces questions sans écraser le visiteur sous un train de données techniques indigestes, l'exposition s'appuie sur des maquettes, des jeux interactifs multimedia, des vidéos, des quiz et aussi un simulateur de conduite avec une cabine de TGV reconstituée.

Le simulateur de conduite de l\'exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris.
Le simulateur de conduite de l'exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris. (Universcience. Photo : E.Laurent)

Pilotez un TGV !

Une attraction qui remporte un gros succès, tant auprès des adultes que des enfants. "Les sensations sont très réalistes, on a vraiment l'impression de vitesse. Il y a des données inscrites sur l'écran de contrôle qui nous disent quoi faire : adapter la vitesse en gare, signaler notre présence avec les klaxons...Sur certaines attractions les parents prennent plus de plaisir que les enfants paradoxalement " reconnaît volontiers Xavier, un visiteur.

Exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris.
Exposition Grande vitesse ferrovaire à la Cité des sciences à Paris. (Universcience. Photo : E.Laurent)

Parcours artistique

Pour celles et ceux qui auraient malgré tout peur d'une exposition trop technique, trois installations artistique sont proposées, toutes inspirées par l’univers du train. Une œuvre monumentale de Jean-Michel Caillebotte, La Motrice en avant-première, représente une motrice qui s’emballe, s’affole, déraille et fait irruption dans l’espace de l’exposition.

Jean-Michel Caillebotte - La Motrice en avant-première
Jean-Michel Caillebotte - La Motrice en avant-première (P. Pachoud / France Télévisions)

Le vitrier contrarié, projection 3D de Pierrick Sorin, est un film en relief
qui joue avec les émotions des spectateurs en utilisant le principe de la réalité augmentée.

Une esquisse du Vitrier contrarié de Pierrick Sorin.
Une esquisse du Vitrier contrarié de Pierrick Sorin. (Pierrick Sorin)

Quant à Cosmos Express de Joanie Lemercier il s'agit d'un dispositif audiovisuel immersif basé sur la mapping vidéo, hommage aux visions ferroviaires de plusieurs grands noms de la bande dessinée et du cinéma d’animation actuels.

Exposition "Grande vitesse ferroviaire"

Jusqu'au 18 août 2019

Cité des sciences et de l'industrie

30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris

Ouvert tous les jours, sauf le lundi : de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 19h •

Plein tarif : 12 € - Tarif réduit : 9 €