Cet article date de plus de huit ans.

Le visage de Robespierre en 3D : les descendants voient rouge

La révélation du visage de Robespierre en 3D a fait le buzz et beaucoup intrigué. Mais à Arras, sa ville natale, l'aspect du visage marqué par la variole et les traits durs du révolutionnaire a choqué. Une de ses descendantes regrette cette transposition réaliste loin des tableaux réalisés à l'époque.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le visage de Robespierre en 3D
 (France3/culturebox/capture d'écran)
Près de 220 ans après sa mort Robespierre reste une figure controversée de la Révolution Française. La révélation de son "vrai visage supposé" en 3D attise encore un peu plus cette controverse. 

Le travail réalisé par le Docteur Charlier, du Laboratoire d'anthropologie médicale et médico-légale de l'Université Versailles Saint-Quentin, s'est appuyé sur le dossier médical du maître de la Terreur et sur ses deux masques mortuaires. Son réalisme dérange car l'iconographie avait laissé une image quasi romantique de Robespierre avec des traits nettement plus avenants et moins inquiétants.

Reportage: Hélène Tonneillier, Sébastien Gurak, Marc Graff
C'est  l'équipe de Philippe Froesch qui avait déjà redonné vie au visage d'Henri IV avec les mêmes techniques au début de l'année 2013.





Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.