Le musée Dubouché, temple de la porcelaine, célèbre le bicentenaire de son bienfaiteur

Le musée national Dubouché, qui possède la plus importante collection de porcelaines de Limoges au monde, rend hommage à l’homme qui lui a donné son nom. Adrien Dubouché, passionné d’art et généreux mécène, né il y a deux cents ans, en 1818.

Sculpture représentant Adrien Dubouché 
Sculpture représentant Adrien Dubouché  (Capture d'image France 3/Culturebox)
Le musée Dubouché fondé en 1845 à Limoges par Tiburce Morisot a été, à partir de 1865, dirigé à titre bénévole par Adrien Dubouché. L’homme d’affaires, fils d’un négociant de draps et amoureux des céramiques, commence alors une série de dons pour étoffer les collections. Pour le remercier, le Conseil d'Etat donne, de son vivant, son nom au musée.

Reportage : A. Demars / R. Burot / A. Lafeuille

Plus de 4000 pièces offertes

Le musée Dubouché renferme près de 18.000 œuvres en céramique (poterie, grès, faïence et porcelaine) de l’Antiquité à nos jours. Plus de 4000 ont été offertes par Adrien Dubouché lui-même.  Pour le musée, il a notamment racheté les 600 pièces de la collection de son ami Albert Jacquemart, spécialiste de la céramique orientale. Un geste généreux qui sera à l'origine de l’attribution de son nom au musée.

Musée national

Adrien Dubouché est également à l’origine, en 1868, de la création d’une école d’art au sein du musée. En 1881, à la veille de son décès, le musée et l’école sont nationalisés. En 1900, un nouveau bâtiment est construit par l’architecte parisien Pierre-Henri Mayeux. En 2009, débutent d’importants travaux de rénovation. Quatre ans plus tard, le musée restauré double sa fréquentation. Un succès qui aujourd’hui ne s’est pas démenti.