Cet article date de plus de cinq ans.

Le Musée d'Orsay fermé à cause d'une grève générale

Le musée gardera ses portes fermées ce mardi à cause d'une grève lancée par la CGT-culture. Un mouvement qui retarde l'ouverture de la nouvelle exposition "Splendeurs et misères", très attendue par les visiteurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le personnel du musée s'inquiète de l'ouverture du musée 7 jours sur 7, prévue début novembre © MaxPPP)

C’est une des expositions phare de la rentrée: "Splendeurs et misères" au musée d'Orsay à Paris ou comment les prostituées ont été représentées à la Belle Epoque. Une exposition exceptionnelle... qui devra attendre mercredi, si la grève n'est pas reconduite. Répondant à l'appel du syndicat CGT-culture, le personnel du musée a décidé d'interrompre le travail pour toute la journée de mardi. A  l'origine de la colère: l'ouverture du musée 7 jours sur 7, avec une journée réservée aux scolaires prévue dès le mois de novembre.

La peur de l'ouverture en continu

Selon la direction, la grève a principalement été votée par des agents d'accueil et de surveillance du musée, inquiets de cette ouverture 7 jours sur 7. Le musée d'Orsay est, pour l'instant, fermé au public le lundi, mais, à partir du mois de novembre, ce jour sera réservé aux visites des scolaires.

Sauf que les agents doutent : et si on décidait à terme d'ouvrir le lundi à tous les publics ? Ils exigent une confirmation que des scolaires et rien que des scolaires, viendront ce jour-là et ce, dans les horaires d'ouverture habituels, pas aménagés.

"Nous savons que ces scolaires ne serons pas accueillis dans de bonnes conditions" ( Frédéric Sorbier, représentant CGT-Culture au musée d'Orsay, au micro de France Bleu )

Il y a aussi des interrogations sur la mise en place de cette ouverture le lundi. Car ce jour-là, au musée d'Orsay, on entretient le bâtiment, on accroche ou on décroche des œuvres... Il y a des échafaudages, des escabeaux, des perceuses, des marteaux dans les salles. En face, la direction admet que cela demande des efforts d'organisation. Elle attend d'ailleurs 20 nouveaux postes, mais d'après elle "ce n'est pas ingérable" d'ouvrir un jour supplémentaire.

Le musée d'Orsay, 3ème musée le plus visité de France, après le Louvre et le Château de Versailles, accueille 3 millions 500 000 visiteurs par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.