Le MuCEM s'ouvre au public et à la Méditerranée

Point d'orgue de cette année 2013 de rayonnement culturel européen, le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée ouvre à Marseille (Bouches-du-Rhône).

127
Premier musée national à être transféré dans une ville régionale, le musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) ouvre ses portes au public à Marseille vendredi 7 juin. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
227
Lancé à mi-parcours de Marseille-Provence 2013, le MuCEM ambitionne de devenir le pôle d'attraction majeur pour un nouveau tourisme culturel dans la cité phocéenne. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
327
Plus qu'un musée traditionnel, le MuCEM, posé à l'entrée du Vieux-Port dans l'enceinte du fort Saint-Jean, est avant tout une expérience à vivre sur différents sites bordés par l'omniprésente mer Méditerranée. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
427
Ne vous y trompez pas : le pingouin qui vous accueille dans la galerie de la Méditerranée du J4, le bâtiment emblématique du MuCEM, est uniquement là pour vous rappeler que vous entamez un voyage dans le Sud, que ses anciens habitants (les pingouins, donc) ont déserté à la suite d'une hausse des températures. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
527
C'est un peu alambiqué, et c'est à l'image du reste de cette exposition semi-permanente. Car les quatre thématiques abordées sur les 1 600 m2 occupés par la collection ont de quoi surprendre le visiteur habitué à des parcours plus limpides. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
627
Les quatre thèmes, l'agriculture, Jérusalem, les droits de l'homme et les voyages, mixent objets anciens hérités des réserves du musée des Arts et traditions populaires de Paris (fermé en 2005), projections vidéo et art contemporain. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
727
Chacune des quatre pièces est isolée de l'extérieur par des rideaux noirs à travers lesquels on entrevoit la mantille de béton qui entoure le bâtiment, imaginé par l'architecte Rudy Ricciotti. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
827
Pour ne pas perdre le visiteur dans ce capharnaüm artistique dont la scénographie est rythmée au moyen d'immenses drapés blancs, des médiateurs ainsi qu'un audioguide seront à sa disposition. Gageons que cela suffira. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
927
On accède au deuxième étage du J4 par des escaliers ou, plus curieusement, au moyen d'une rampe serpentant autour de cette œuvre architecturale parallélépipédique enveloppée dans de la dentelle de béton jusqu'au toit-terrasse. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1027
Deux expositions temporaires sont proposées au public jusqu'au 6 janvier 2014. "Bazar des genres" s'interroge sur les diverses façons d'être un homme ou une femme dans l'espace méditerranéen et au-delà. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1127
Surfant sur la vague du mariage pour tous, ce bric-à-brac assumé aborde la question des genres à travers le combat féministe pour le droit à l'avortement et à la contraception, le droit des femmes à être les égales des hommes… ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1227
Mais également via le combat pour l'égalité et la reconnaissance des homosexuels, le travestissement ou encore la confusion des genres. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1327
Etrangement, les "gender studies" ou le transsexualisme, problématique majeure du genre, ne sont quasiment pas abordés, vraisemblablement en raison de leur "image pas très glamour", explique le commissaire d'exposition, Denis Chevallier. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1427
La seconde exposition temporaire, "Le noir et le bleu, un rêve méditerranéen", vise à aborder la Méditerranée en mettant l'accent tant sur son côté lumineux que sur sa part d'ombre. L'occasion de jeter un nouveau coup d'œil sur cette mer aux reflets parfois verts, avant de plonger dans l'exposition la plus intéressante du J4. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1527
Ce parcours imaginé par l'écrivain Thierry Fabre, qui débute par le "Bleu II" de Miro, prend de l'ampleur lorsqu'il aborde cette face sombre des pays de la Méditerranée, mise en lumière à travers l'évocation de sa mafia et de ses conflits (Beyrouth, Alger, Jérusalem et Sarajevo). ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1627
Bizarrement, on se dit que c'est peut-être cette exposition à la thématique dense et au contenu éclectique que l'on aurait bien vue comme exposition permanente du J4… ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1727
La visite du J4 se poursuit en accédant au toit-terrasse, abrité partiellement par cette ombrelle de dentelle bétonnée tout en légèreté. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1827
Outre une vue panoramique sur la Méditerranée, il offre une terrasse sublime où l'on peut se restaurer. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
1927
Mais le MuCEM ne s'arrête pas au J4. Du toit, on accède, via une passerelle en béton de 115 mètres de long, suspendue au-dessus de la mer, au fort Saint-Jean, lieu emblématique de Marseille magnifiquement restauré pour l'occasion. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2027
La vue offerte de cette passerelle sur le quartier du Panier, la cathédrale Sainte-Marie-Majeure et le large est à couper le souffle. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2127
Une promenade autour de cette place fortifiée offre également une vue sur l'entrée du Vieux-Port de Marseille. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2227
Proposant de nombreux lieux d'expositions, le fort est également l'occasion pour le visiteur de (re)découvrir cette place forte réaménagée et modernisée de manière subtile. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2327
Une seconde passerelle, dressée entre le port et le parvis de l'église Saint-Laurent, assure une continuité dans ce parcours urbain entamé par le visiteur entre la plus ancienne partie de la ville et ces nouveaux aménagements en bord de littoral. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2427
Au total, ce sont 44 000 m2 répartis sur trois sites (dont le Centre de conservation et de ressources situé dans le quartier de la Belle de Mai) que la ville de Marseille met à disposition du visiteur. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2527
Clou de cette balade culturelle proposée par le MuCEM, une petite navette emmène les curieux sur la digue du Large, inaccessible au public pour des raisons de sécurité depuis 2001. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2627
Au-delà de la vue époustouflante sur le littoral marseillais et le grand large, la digue est investie par une installation de l'artiste français d'origine algérienne Kader Attia intitulée "Les Terrasses", qui revisite les constructions blanches typiques de la Méditerranée en les épurant à l'extrême. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO
2727
Le MuCEM est ouvert tous les jours, sauf le mardi, et gratuit le premier dimanche de chaque mois. L'accès aux coursives autour du J4 et à son toit-terrasse est gratuit pendant les horaires d'ouverture. ELODIE DROUARD / FRANCETV INFO