La première femme impressionniste, Berthe Morisot est à l'honneur au Musée des Beaux-Arts de Nice

Berthe Morisot est à l’honneur. Ses créations niçoises dispersées dans le monde font l'objet de l'exposition Escales Impressionnistes à découvrir au Musée des Beaux-Arts.
Article rédigé par Anne Elizabeth Philibert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
L'exposition Berthe Morisot à Nice (France 3)

En cette année qui célèbre les 150 ans de la naissance du mouvement impressionniste, la Ville de Nice et le musée des Beaux-Arts Jules Chéret consacrent une exposition de premier plan à Berthe Morisot jusqu'au 29 septembre 2024.

"Berthe Morisot à Nice, escales impressionnistes" évoque les deux séjours de la peintre sur la Riviera lors des hivers 1881-1882 et 1888-1889. Le musée des Beaux-Arts Jules Chéret rassemble pour la première fois une soixantaine de ses œuvres créées sur la Côte d'Azur, région à laquelle la peintre était très attachée.

L'exposition Berthe Morisot à Nice
L'exposition Berthe Morisot à Nice L'exposition Berthe Morisot à Nice (France 3 Côte d'Azur C. Huet / C. Marchand / B. Joseph)
La ville de Nice observe l'évolution de sa peinture

Pour un œil averti, le paysage niçois avec son bord de mer, son port, ses collines est reconnaissable dans l'œuvre de Berthe Morisot, la première femme impressionniste de son temps. Pendant son séjour sur la Côte d’Azur, l'artiste va observer la ville et sa façon de peindre va évoluer. "Berthe Morisot va poursuivre ses recherches artistiques de façon extrêmement personnelle et extrêmement précise sur certains sujets qui lui tiennent à cœur. Donc cela va être le sujet des marines, des ports, des reflets dans l'eau, cela va être la végétation, cela va être aussi le thème de l'enfance" explique Johanne Lindskog, la Directrice et conservatrice du musée des Beaux-Arts.

Parmi les chefs-d’œuvre présentés comme le Port de Nice, La Plage de Nice, Paysanne niçoise ou encore Sous les orangers, se trouvent deux autoportraits de l'artiste : Portrait de Berthe Morisot de 1885 et Portrait de Berthe Morisont et sa fille. Car sa fille Julie, qu'elle initie à la peinture, fut en effet son modèle de prédilection. 

Des informations inédites pour un projet exceptionnel

Ce projet exceptionnel, autour de la première femme à avoir participé aux expositions impressionnistes, explore des moments de la vie et de la création de la peintre qui n’avaient jusqu’ici jamais fait l’objet de recherches dédiées. Des recherches qui auront duré 2 ans et demi et qui auront permis de nombreuses découvertes : des carnets de croquis, des notes, des lettres et des articles dans la presse locale.

 "Ce document est très intéressant car mis en relation avec le tableau de Berthe Morisot qui est exposé au Musée Marmottan cela nous a permis de voir avec l'œil d'un journaliste ce que Berthe Morisot voit, elle avec l'œil de la peintre" explique Marion Duvigneau, Cheffe du service des Archives Nice Côte d'Azur. Des œuvres ont pu être localisées, d’autres ont vu leur sujet identifié. Le processus de travail de Morisot, sa recherche picturale, sont désormais mieux compris et plus précisément associés à la formation artistique de sa fille Julie Manet.

Escales impressionnistes au Musée des Beaux-Arts Jules Chéret 33 avenue des Baumettes - 06000 Nice jusqu'au 29 septembre.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.