Il achète un tableau sur Internet... et c'est peut-être un Renoir

Un Renoir sur Le Bon Coin ? C'est la bonne affaire que pense avoir faite un Villeurbannais de 50 ans, habitué des brocantes et des sites d'enchères. Il demande aujourd'hui de l'aide pour authentifier le tableau.

(Ahmed Ziani et le tableau qu'il a acheté sur Le Bon coin. Un Renoir, d'après lui. © MaxPPP)

La bonne étoile d'un amateur de brocante de Villeurbanne : un tableau qu'il a acheté sur internet il y a deux ans est peut-être un Renoir disparu. "C'est un coup de chance. J'ai été sur Le Bon Coin, j'ai vu cette annonce. Ce n'est qu'en recevant le tableau une semaine après, hop ! Je me suis aperçu que c'était un tableau daté de 1864, signé de monsieur Pierre Auguste Renoir", raconte Ahmed Ziani, mécanicien au chômage de 50 ans, qui arrondit ses fins de mois en revendant des tableaux trouvés au hasard des brocantes et des sites d'enchères.

Ahmed Ziani est persuadé d'avoir retrouvé une œuvre de jeunesse de Renoir, Soir d'été, exposée au Salon de Paris de 1865 et déclarée perdue.

"Je sais que j'ai retrouvé le tableau Soir d'été", assure Ahmed Ziani, persuadé d'avoir acheté un Renoir sur Le Bon Coin
--'--
--'--

La signature été dissimulée sur le tableau sur Le Bon Coin. C'est le fils d'Ahmed Ziani, âgé de 11 ans, qui l'a repérée : "Il paraît qu'à l'époque, ils dissimulaient leurs signatures pour ne pas payer d'impôts", explique l'heureux brocanteur, qui dit être conscient que "ça vaut beaucoup d'argent", mais ne sait pas combien. Il a déjà dépensé 25 000 euros pour la datation du tableau mais ne peut continuer seul. Il demande donc des aides au ministère de la Culture pour l'aider à authentifier ce Renoir présumé.