Cet article date de plus de neuf ans.

Un Picasso et un Mondrian volés dans un musée d'Athènes

Les deux tableaux ont été subtilisés dans la nuit de dimanche à lundi. Le ou les voleurs ont également dérobé un dessin italien du XVIIe siècle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Tête de femme" de Picasso volé dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9 janvier 2012 à la pinacothèque nationale d'Athènes (Grèce), ici le 4 janvier 2012. (CHRISTINA ZACHOPOULOU / MAXPPP)

Un tableau cubiste de Picasso, un autre de Piet Mondrian et un dessin italien du XVIIe siècle ont été volés, dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9 janvier à la pinacothèque nationale d'Athènes (Grèce). Selon la police, le ou les voleurs ont dérobé les toiles lors d'une brève intrusion de sept minutes dans les locaux, exploitant l'insuffisante surveillance du bâtiment situé en plein centre de la capitale.

REUTERS
 

Offert par Pablo Picasso à la Grèce en hommage à sa résistance anti-nazis, le tableau de l'artiste espagnol dérobé s'intitule Tête de femme. Il mesure 56 cm sur 40 et a été peint en 1939, soit dix ans avant que l'artiste n'en fasse don au pays. Les deux autres œuvres dérobées sont le Moulin du peintre hollandais Piet Mondrian, une toile datant de 1905, ainsi qu'un dessin sur papier de l'artiste italien Guglielmo Caccia, représentant l'extase d'un saint.

Dimanche soir, le ou les cambrioleurs ont déclenché à plusieurs reprises l'alarme en jouant avec une porte qu'ils avaient déverrouillée, mais sans entrer dans le bâtiment, trompant ainsi la vigilance du gardien. Ils ont fini par entrer dans les locaux à l'aube, plus de huit heures après leur première alerte. Ils ont retiré les œuvres de leur cadre avant d'être pris en chasse par le gardien. Ce dernier n'a pas réussi à les intercepter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.