Cet article date de plus de neuf ans.

Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : L'Hommage à Delacroix

En partenariat avec France Info
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Si 1863 est l’année du scandale du Déjeuner sur l’herbe de Manet au Salon des Refusés, c’est aussi celle de la mort d’Eugène Delacroix dans son appartement de la place de Fürstenberg. Choqué par la tiédeur des hommages officiels rendus à l’artiste lors de sa disparition, Fantin-Latour, encouragé par Manet et Baudelaire, se lança dans la réalisation de son fameux Hommage à Delacroix pour le Salon suivant : grande toile-manifeste qui rassemblait une nouvelle génération d’artistes novateurs et de critiques comme Baudelaire et Champfleury, autour de l’austère effigie du maître disparu.

L’exposition du musée Delacroix retrace l’aventure de cette toile, sa conception, les variantes, les élus et les exclus parmi les figurants. Grâce aux prêts exceptionnels de nombreuses institutions françaises et étrangères, elle relate cette fraternité artistique à travers les oeuvres croisées des artistes en présence et celles qui les rattachent à l’héritage de Delacroix.

Pour plus d'informations, visitez le site du Musée Delacroix.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.