Dior à Dallas, Manolo Blahnik à Londres : deux expositions mode à voir cet été

Deux expositions, consacrées à la mode, sont à découvrir jusqu'au 1er septembre hors de l'Hexagone. Direction Dallas et Londres. 

Dior à Dalles
Dior à Dalles (JAMES FLORIO)

Dans ces deux expositions, l'une consacrée au couturier Christian Dior, l'autre au chausseur Manolo Blahnik, la mode est exposée en parallèle des collections des musées. Un chassé croisé des plus intéressants.

Dior et les voyages, au Dallas Museum of Art au Texas

L’exposition Dior : From Paris to the World est à découvrir, dans une nouvelle version, au Dallas Museum of Art. Cette rétrospective célèbre plus de soixante-dix ans de haute couture, au fil d’un voyage dans le temps et dans les nombreux pays explorés par le couturier-fondateur et ses successeurs. En 1957, une paire de ciseaux géante à la main, Christian Dior est le premier couturier français à faire la une du Time Magazine. Dix ans auparavant, il avait été déifié par Carmel Snow, la rédactrice en chef d’un autre grand titre américain, Harper’s Bazaar, devenant aussitôt l’ambassadeur de l’élégance parisienne outre-Atlantique avant même de parcourir le monde.

Le musée présente des créations exposées pour la première fois, depuis le New Look de Christian Dior jusqu’à la collection haute couture de Maria Grazia Chiuri, dédiée à l’imaginaire féerique du cirque. Il accueille 200 pièces dévoilant les coulisses et la richesse des univers de la maison : des modèles de haute couture, des toiles d’atelier, des photographies, des archives rares, des croquis originaux ou des objets liés aux parfums et au maquillage.

Ainsi, les créations d’Yves Saint Laurent répondent à Marlon Brando dans le film L’Equipée sauvage, les imprimés abstraits de Marc Bohan résonnent avec la puissance de Cathedral, tableau de Jackson Pollock, l’esprit baroque de Gianfranco Ferré s’associe à un portrait peint par Alessandro Allori, l’extravagance de John Galliano côtoie une peinture religieuse sud-américaine, tandis que la passion de Raf Simons pour l’art contemporain se révèle à travers une toile de Sterling Ruby. La fascination de Maria Grazia Chiuri pour les artistes femmes s’incarne, quant à elle, dans The Chair, l’oeuvre surréaliste de Leonora Carrington.

Ponctuant ce parcours, un espace dédié aux voyages dévoile un book inédit d’archives – composé de coupures de presse, de photographies, de publicités ou de croquis – sur le défilé de Christian Dior à Dallas, en 1954, où il présente la ligne H. Une aventure avec la ville américaine qui débute dès 1947, lorsque le couturier-fondateur y reçoit l’Oscar de la mode, quelques mois après la révolution du New Look. Symbole d’une amitié indéfectible avec les Etats-Unis, il marque aussi le début de son ouverture sur le monde et de ses grands voyages. 

“Dior : From Paris to the world”, au Dallas Museum of Art jusqu’au 1er septembre 2019.

dior expo
dior expo (JAMES FLORIO)

Le chausseur Manolo Blahnik à la Wallace Collection, à Londres

L’exposition An Enquiring Mind : Manolo Blahnik à la Wallace Collection est composée d’une sélection de modèles de souliers - personnellement choisis par Manolo Blahnik parmi ses archives privées - qui sont mis en scène parmi les chefs-d’oeuvre du musée. Ce partenariat célèbre la fascination de longue date du créateur pour ce lieu. L'exposition met en lumière les chaussures parmi les tableaux, sculptures et mobilier, créant un dialogue entre l’ancien et le moderne, l’art et l’artisanat, le réel et le fantastique.

Chaque salle explore un thème particulier cher au chausseur et représentatif de son travail. C'est un voyage dans l’imaginaire de Manolo Blahnik, de la théâtralité de la commedia dell’arte aux modes inspirées par l’Espagne dont est natif le créateur, en passant par le style rococo du XVIIIe siècle. Ainsi les pastels sucrés des modèles créés pour le film Marie Antoinette de Sofia Coppola sont exposés aux côtés de La Balançoire de Fragonard et de la Madame de Pompadour de Boucher, jusqu’à ses modèles délicats incrustés de pierres précieuses qui reflètent les boîtes d’or serties de diamants du Boudoir Cabinet de la Wallace Collection. 

" An Enquiring Mind : Manolo Blahnik à la Wallace Collection " à Londres jusqu’au 1er septembre 2019.

Exposition \" An Enquiring Mind: Manolo Blahnik à la Wallace Collection \" à Londres jusqu’au 1er septembre 2019
Exposition " An Enquiring Mind: Manolo Blahnik à la Wallace Collection " à Londres jusqu’au 1er septembre 2019 (IDAZANDER)