Culture : "Le design pour tous de Prisunic et Monoprix" au Musée des Arts Décoratifs

Publié
Culture : le design de Prisunic et Monoprix au MAD
Article rédigé par
L. Hakim, K. Dalibot, Y. Moine, C. Brunet, C. Dechassey - France 3
France Télévisions

Le Musée des Arts Décoratifs, à Paris, propose, jusqu’au 15 mai 2022, un voyage dans les années 1950, à l’occasion de l’exposition "Le design pour tous : de Prisunic à Monoprix, une aventure française".

On disait "aller chez Prisu" pour Prisunic. Plus tard on dira, "aller chez Monop" avec Monoprix. C’est dire à quel point ces enseignes sont familières, comme les objets de l'exposition présentée au Musée des Arts Décoratifs (Paris), au design coloré, dans des matières innovantes pour l’époque. Le plastique moulé, le plexiglas, le polyester, sont une source de souvenirs et même plus, de nostalgie. "Prisunic, c’est un peu mon enfance", résume Marianne Brabant, commissaire de l’exposition Le design pour tous : de Prisunic à Monoprix, une aventure française

Voyage dans le temps

"Il y a ce côté pop et coloré qui fait du bien", dit une dame. "Prisunic c’était vraiment quelque chose qui révolutionnait toute la manière de vivre", selon une autre. La fin des années 1960 marque le début de la consommation de masse, la recherche d’un design toujours plus innovant mais parfois élitiste, des techniques nouvelles, un marketing non dépourvu d’humour, qui donne envie même aux plus modestes. Voyage dans le temps garanti aux pays des Trente Glorieuses, une époque presque insouciante, où tout semblait possible. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.