Près de 20 millions d'euros : record pour une œuvre de Banksy, vendue aux enchères pour soutenir les personnels de santé contre le Covid-19

Une œuvre de Banksy a été vendue aux enchères mardi 23 mars à Londres, au profit des services de santé britannique. La toile a atteint 16,75 millions de livres, soit près de 20 millions d'euros, un record pour l'artiste.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
"Gamechanger", une œuvre de Banksy mise en vente aux enchères mardi 23 mars 2021 à Londres (Royaume-Uni), au profit du NHS (service public de la santé) (CHRISTIE'S IMAGES LTD. 2021)

Banksy a réalisé cette toile, Game Changer, pour remercier les personnels de santé de leur investissement face au Covid-19. On y voit un petit garçon en salopette, agenouillé, qui a mis Batman et Superman à la poubelle. À la place, il joue avec une poupée d’infirmière, cape sur le dos. Le tout est en noir et blanc, sauf la croix rouge sur le tablier de l’héroïne. 

Banksy a offert cette toile accompagnée de ce mot : "Merci pour tout ce que vous faites, j’espère que cela égayera un peu l’endroit". L’endroit, c’est l’hôpital de Southampton, sur la côte sud de l’Angleterre. La toile y a été dévoilée en mai dernier, juste après la première vague de la pandémie. Une copie restera d’ailleurs exposée.

Initialement estimée entre 2,5 et 3,5 millions de livres (2,9 et 4 millions d'euros), cette œuvre a finalement été adjugée chez Christie's plus de quatre fois plus cher, dépassant de loin le record précédent de Banksy, dont la toile Le parlement des singes s'était vendu en 2019 à 9,9 millions de livres (11,5 millions d'euros au taux actuel).

Un sous-financement public de la santé

"C'est une belle toile et Banksy exprime l'admiration du public pour le travail accompli par le NHS. C'était une déclaration très puissante, constate le Dr John Puntis, co-président du mouvement "Keep our NHS public" ("Gardons nos services de santé publics"). Il est en fait mis aux enchères pour les organismes caritatifs du NHS, qui rassemblent 240 organismes caritatifs différents. Si vous regardez comment ils dépensent leur argent, il s'agit de grands projets immobiliers, des constructions et aussi des équipements médicaux nécessaires. Ces organismes financent aussi la recherche et disent qu'ils sont là pour aider les patients à accéder aux meilleurs soins possibles. Mais la raison pour laquelle ces organismes de bienfaisance collectent des fonds, c’est le sous-financement public. À l'heure actuelle, il y a quelque chose comme un déficit de 35 milliards de livres dans le budget. Il faudra compter avec l'augmentation des coûts liés à la gestion du Covid, les coûts permanents et les coûts de recouvrement."

"Je suis mal à l'aise avec l'idée que les soins de santé essentiels soient dispensés non pas par le gouvernement, mais d'une manière quelque peu arbitraire par le biais d'organismes de bienfaisance."

Dr John Puntis

à franceinfo

Mark Farmer, membre de la direction du principal syndicat d’infirmiers, trouve le dessin très beau et remercie Banksy pour ce geste. Mais ce n’est pas un artiste, aussi doué soit-il, qui peut répondre à ses attentes : "Les gens ne doivent pas être trompés et penser que les enchères pour cette toile vont résoudre nos problèmes, ce ne sera pas le cas. Ça ne servira pas à embaucher ou à augmenter les salaires. Ce sont des décisions politiques que le gouvernement doit prendre."

Le gouvernement a proposé une augmentation générale de 1% pour les salariés du NHS, le service de santé publique. Annonce faite au début du mois. Une déception, a minima, parfois même vécue comme une injure par les principaux concernés. Boris Johnson dit qu’il ne peut pas faire mieux. Les syndicats brandissent la menace d’une grève.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.