Cet article date de plus de six ans.

Attentats : Nice annule ses festivités mais refuse de céder à la peur

Afin de respecter la période de deuil national mais refusant de céder à la peur, la ville a annulé la représentation de La Traviata ce dimanche à l'Opéra de Nice et le concert au Théâtre Lino Ventura prévu lundi 16 novembre. Côté manifestations privées, le salon du chocolat a été maintenu.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Promenade des Anglais en mars 2015
 (Alizée Palomba / Ony France / AFP)
Après les attentats perpétrés à Paris, la mesure d'état d'urgence, prise par le Président de la République, a été mise en place sur l'ensemble du territoire français. Si les rassemblements de personnes n'ont pas été suspendus ou interdits par le préfet des Alpes-Maritimes, certains municipalités ont décidé d'annuler des manifestations sur leur territoire. À Nice, la représentation de La Traviata a été annulée ce dimanche 15 novembre afin de respecter la période de deuil national.

"Continuer à vivre, faire face, résister"

"Il ne faut pas céder à la peur" a déclaré le maire de la ville, qui a pris la décision d'annuler toutes les festivités et les manifestations organisées par la municipalités. "Il faut continuer à vivre, faire face, résister" expliquent les visiteurs qui sont venus chercher un peu de douceur et de réconfort au salon du chocolat.

Reportage : Coralie Chaillan - Jean-Christophe Routhier - Alina Chardon 



Opéra de Nice 
4-6 Rue Saint-François de Paule,
06300 Nice

Tél. 04 92 17 40 00

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.