Un WC en or massif volé dans un palais anglais

L'œuvre, baptisée "America", est une création de l'artiste italien Maurizio Cattelan. 

\"America\" de Maurizio Cattelan, le 16 septembre 2016 au musée Guggenheim de New York.
"America" de Maurizio Cattelan, le 16 septembre 2016 au musée Guggenheim de New York. (CHRISTINA HORSTEN / DPA)

Le WC en or massif 18 carats comprend un siège, une cuvette et une chasse d'eau. Et il est parfaitement opérationnel. L'œuvre de l'artiste italien Maurizio Cattelan a été volée samedi 14 septembre au palais de Blenheim, un château de l'Oxfordshire, dans le sud de l'Angleterre.

La sculpture, baptisée America était exposée depuis jeudi, parmi d'autres œuvres de Maurizio Cattelan, dans ce palais du XVIIIe siècle, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, demeure du duc de Marlborough et le lieu de naissance de Winston Churchill. Selon le directeur général du palais de Blenheim, Dominic Hare, les toilettes sont estimées entre 4,5 à 5,4 millions d'euros. 

Le WC avait été exposé pour la première fois au musée Guggenheim de New York, où il avait été utilisée par quelque 100 000 personnes entre septembre 2016 et l'été 2017.

Un vol inspiré par une bonne cause ? 

Maurizio Cattelan a dit espérer que ce vol soit inspiré par une bonne cause, comme Robin des bois"D'abord, quand on m'a réveillé (...) avec la nouvelle, j'ai cru que c'était une farce: qui est assez stupide pour voler des toilettes ? J'avais oublié l'espace d'une seconde qu'elles étaient en or", a réagi Maurizio Cattelan dans un email adressé au New York Times.

L'oeuvre est présentée comme égalitariste par l'artiste iconoclaste de 58 ans : "de l'art du 1% (comprenant les personnes les plus riches de la planète) pour les 99 autres pour cents". "J'espère que c'est toujours le cas. Je veux être positif et penser que ce vol est une sorte d'action inspirée par Robin des bois", personnage fictif qui volait les riches au profit des pauvres, a-t-il commenté.

FRANCE 2

Un vol et beaucoup de dégâts

Les voleurs "se sont introduits par effraction dans le palais durant la nuit et ont quitté les lieux vers 4h50", a indiqué la police locale dans un communiqué. Les policiers pensent que les malfaiteurs ont utilisé "au moins deux véhicules" pour commettre leur méfait. Et "comme le WC était relié à la plomberie du bâtiment, cela a causé d'importants dommages et une inondation", selon la police. Un homme de 66 ans a été arrêté mais le précieux lieu d'aisance n'a pas été retrouvé "pour le moment", d'après la police.

Le directeur général du palais de Blenheim, Dominic Hare n'a pas exclu qu'elles puissent être fondues. Il a assuré sur la BBC que le palais était équipé d'un "système de sécurité sophistiqué". Mais "clairement, nous devons nous remettre en cause", a-t-il admis.