Rouen : la techno s’invite dans les EHPAD

Un EHPAD près de Rouen (Seine-Maritime) a mis en place des ateliers d’art-thérapie qui réjouissent les résidents. 

France 3

Au Grand-Quevilly (Seine-Maritime), pas d’atelier canevas ni de mots croisés dans la résidence Les jardins de Matisse. Ici, on vibre au rythme des synthétiseurs, des basses et des boites à rythme ! La direction a mis en place un atelier de musique électronique, très plébiscité par les résidents, qui affichent entre 89 et 99 ans au compteur. "J’essaye de trouver le rythme et le son qui convient à mon oreille", explique l’un deux, amusé. "Quand j’y ai pensé, je me suis dit : mais ça, c’est la musique des jeunes qui vont en boîte !, rit une autre. Il nous manque que les lumières, autrement on est dedans !"

Les vertus de l’art-thérapie

Auparavant, les résidents ont également eu droit a un atelier avec un graffeur et une plasticienne.  "C’est une approche non médicamenteuse du soin. À partir de l’art-thérapie on arrive a baisser les médicaments, à avoir une anxiété qui diminue", explique Jean Marc Venard, le directeur de l’établissement. Apres quatre séances, les résidents se familiarisent encore avec les machines, mais ils passeront bientôt aux choses sérieuses. L’objectif ? Un Remix "acid" de la Java Bleue !

Le JT
Les autres sujets du JT
Rouen : la techno s’invite dans les EHPAD
Rouen : la techno s’invite dans les EHPAD (FRANCEINFO)