Mort de Christo : "Il n'était pas seulement le concepteur de ses œuvres, il en était aussi l'artisan", réagit Jack Lang

L'artiste plasticien devait emballer l'Arc de Triomphe mais le confinement l'en aura empêché. Une exposition lui sera consacrée le mois prochain au centre Georges Pompidou.

L\'ancien ministre de la Culture, Jack Lang, le 2 juillet 2019 à Paris.
L'ancien ministre de la Culture, Jack Lang, le 2 juillet 2019 à Paris. (LUCAS BARIOULET / AFP)

L'artiste plasticien Christo, célèbre pour ses réalisations monumentales consistant notamment à emballer des monuments comme le Pont-Neuf à Paris et le Reichstag de Berlin, est mort dimanche à l'âge de 84 ans. "Je ne crois pas qu'il y ait d'autres artistes aujourd'hui capables de tels emballements, de tel enveloppements, avec un tel respect du monument", a réagi sur franceinfo l'ancien ministre de la Culture Jack Lang.

En 1985, lorsque qu'il a donné son accord pour cet emballement du Pont-Neuf, "il y a eu beaucoup de controverses, de polémiques", se souvient Jack Lang. "Comment ose-t-on toucher un monument aussi célèbre de Paris ? Finalement, nous avons tenu bon. Et petit à petit, les habitants se sont enthousiasmés. Et puis l'œuvre a pris forme. Elle a été plébiscitée en quelque sorte par les Parisiens et par les Français." L'ancien ministre reconnaît qu'emballer des monuments est "une idée étrange, paradoxale, mais qui finalement permet de transfigurer, de métamorphoser, de retrouver les lignes maîtresses du monument, de mettre en exergue les grandes structures. C'est une façon de ressusciter le monument à travers cette vision qui peut paraître fantomatique". Aujourd'hui, le Pont-Neuf, "on ne peut plus l'imaginer sans cette image de l'emballement par Christo".

Voir cette publication sur Instagram

On this day in 1985, Christo and Jeanne-Claude completed the temporary work of art "The Pont Neuf Wrapped, Paris, 1975-85." Next year, from Sept. 19 to Oct. 4, Christo will return to Paris with "L'Arc de Triomphe, Wrapped." #ChristoParis @centrepompidou Image: Christo and Jeanne-Claude, "The Pont Neuf Wrapped, Paris, 1975-85." Photo: @wolfgangvolz

Une publication partagée par Christo and Jeanne-Claude (@christojeanneclaude) le

L'emballement du Reichstag "a marqué de son empreinte" l'unité allemande

En 1995, Christo a demandé à Jack Lang "d'intervenir auprès du chancelier Kohl au moment de l'unité allemande pour que le gouvernement allemand accepte que soient emballé à son tour le Reichstag, monument historique de l'Allemagne". Helmut Kohl, "qui n'était pas spécialement tourné vers l'art, a été séduit par cette idée", raconte Jack Lang. Cet emballement du Reichstag "a été aussi un moment très fort de l'unité allemande qu'il a marqué de son empreinte", estime l'ancien ministre.

Christo avait le projet d'emballer l'Arc de Triomphe, à Paris. Prévu en septembre 2020, l'empaquetage avait été reporté à l'automne 2021, en raison de l'épidémie de coronavirus. "C'est un regret, admet Jack Lang. C'eût été l'apothéose, l'accomplissement de l'œuvre de Christo, pas seulement en France, mais dans l'ensemble du monde". Selon lui, cet ultime œuvre ne pourra pas avoir lieu. "Je ne crois pas qu'on puisse réaliser cet emballement sans lui parce que n'était pas seulement le concepteur de ses œuvres. Il en était l'artisan. Il mettait la main à la pâte quotidiennement, avec une infinie précision." Jack Lang rappelle enfin qu'il y aura "le mois prochain l'ouverture de l'exposition qui lui est dédiée au Centre Pompidou".