Hommage à Christo : ses maquettes et dessins préparatoires exposés au musée Würth d'Erstein

Le travail de l'artiste fanco-bulgare, décédé au mois de mai, fait l'objet d'une rétrospective au musée Würth d'Erstein (Bas-Rhin). A découvrir à partir du dimanche 12 juillet. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Croquis de l'emballage du Pont-Neuf de Paris par Christo en 1985 (France 3 Alsace)

Riche d’un fonds exceptionnel d’œuvres de Christo et Jeanne-Claude, la collection Würth propose, du 12 juillet au 20 octobre 2021, une très riche rétrospective autour des projets majeurs du couple d’artistes. 

Avec près de 80 œuvres, l’exposition du Musée d'Erstein dans le Bas-Rhin, donne à voir le long travail préparatoire de ces années de création. 

L'éphémère immortalisé

L’art de Christo et Jeanne-Claude s’inscrit dans un long processus de création et d'autorisation où chaque étape d’élaboration est primordiale. Ces œuvres ne sont visibles que durant quelques jours, mais il faut des années pour leur donner vie. "On ne sait pas forcément qu'il y a un travail de dessins, maquettes, collages, et que le processus de l'œuvre est presque plus important pour ce couple d'artistes que l'installation finale, sur quelques jours, très peu de temps", précise Claire Hirner, commissaire de l'exposition. 

L’installation temporaire perdure dans la mémoire sous forme de photographies et de films.

" Notre projet, c'est de la joie et de la beauté, rien d'autre c'est totalement inutile, il n'y a aucun message juste des sensations", Christo à propos de son installation de passerelles sur un lac italien en 2016 (France 3 Alsace)

L’œuvre d’art ce n’est pas l’objet, mais le processus.

Christo

Artiste plasticien

Une vie entière consacrée à l'art monumental, comme lorsque Christo emballe le Reichstag de Berlin en 1995, après 25 ans de préparation. 

Maquette du Reichstag de Berlin emballé par Christo en 1995 (France 3 Alsace)

Echantillon de tissu, photos, croquis au fusain, maquettes, toutes ces épreuves préparatoires sont autant d'oeuvres d'art. 

L'autofinancement comme liberté de créer

Cette collection inédite a été acquise au fil du temps par l'entrepreneur et mécène allemand Reinhold Würth. Une manne financière qui permet à Christo et sa femme Jeanne-Claude de créer des emballages monumentaux et très coûteux sans argent public. "Christo dessine, des maquettes, des collages, vend ces oeuvres-là durant des années pour rassembler de l'argent".

Dessin de l'Arc de triomphe emballé par Christo (France 3 Alsace)

Ces projets, toujours autofinancés, donnent au couple cette liberté revendiquée fortement par l'artiste. Disparu le 31 mai dernier, il ne verra pas son dernier rêve parisien prendre forme, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe de Paris. 

Christo et Jeanne-Claude au musée Würth d'Erstein du 12 juillet au 20 octobre 2021
Entrée libre
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 17h et le dimanche de 10h à 18h
Fermé tous les lundis, ainsi que les 25 et 26 décembre, 1er janvier, 1er mai, 14 juillet et 15 août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.