Dans la Meuse, "Le vent des forêts", sentier dédié à l'art contemporain, présente ses nouvelles œuvres

La saison estivale bat son plein sur les 45 km de sentiers du centre d'art contemporain à ciel ouvert "Le vent des forêts". Neuf nouvelles créations viennent rejoindre les plus de 150 œuvres à découvrir sur le parcours. Une balade culturelle en pleine nature.
Article rédigé par Marie Pujolas
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le parcours d'art contemporain "Le vent des forêts" (France 3 Lorraine L. Gravel / S. Matuchet / M. Schwaiger)

Une sortie dans les bois, en pleine nature, pour admirer un parcours d'œuvres contemporaines. C'est la promesse du Vent des forêts, un centre d'art créé en 1997 dans la Meuse. Pour cette saison, neuf nouvelles créations s'offrent au regard des visiteurs.

Parcours d'art contemporain "Vent des forêts" -
Parcours d'art contemporain "Vent des forêts" Parcours d'art contemporain "Vent des forêts" - (France 3 Lorraine L. Gravel / S. Matuchet / M. Schwaiger)

La tête et les jambes : au Vent des forêts, l'expérience artistique commence par une promenade dans les bois. L'occasion pour les habitués de découvrir les nouvelles installations. Comme cette toile géante installée entre deux érables et réalisée avec de la laine de mouton, provenant d'élevages de la région.

Un peu plus loin, l'œuvre réalisée par l'artiste néerlandaise Marjolijn Dijkman. Deux arbres, l'un naturel et l'autre artificiel, se font face. Baptisée Dejà vu, la sculpture est constituée de milliers d'éclats d'obus, collectés sur les champs de bataille de la Première Guerre Mondiale. Des résidus de métaux rouillés assemblés pour ressembler à une écorce d'arbre.

Des œuvres créées sur place

Le visiteur quitte l'Histoire du XXe siècle pour découvrir la culture polynésienne, avec Rao Mata'i, une statue réalisée par l'artiste Taé. Elle représente Tiki, un dieu de l'archipel des Gambier. Toutes ces sculptures ont été réalisées sur place pour Le Vent des forêts. "Quand je les invite, les artistes viennent ici sans projet. Le contexte aussi inédit et particulier doit être compris et regardé avec beaucoup d'attention", explique Pascal Yonet, le directeur du centre d'art.

Créé en 1997, ce centre d'art contemporain se découvre sur 45 km de sentiers balisés. Au fil des ans et des résidences, plus de 230 œuvres ont été réalisées, dont 150 sont actuellement visibles, sur sept boucles de promenades d’une à quatre heures de marche.

Pour plus d'informations, Vent des forêts, Espace rural d’art contemporain - 21 rue des Tassons - 55 260 Fresnes-au-Mont - Tél. + 33 (0) 3 29 71 01 95

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.