Culture : Jeff Koons, polémique autour de sa nouvelle œuvre

La nouvelle œuvre de l'artiste Jeff Koons, un bouquet de tulipes en hommage aux victimes des attentats, sera inaugurée vendredi 4 octobre après trois ans de débats et de polémiques autour de son emplacement. Pourquoi l'artiste provoque-t-il toujours la polémique ?

France 2

Le fonds de commerce de Jeff Koons, c'est la provocation. Cela a commencé, il y a 30 ans avec son mariage avec une star du porno. Il sera alors à l'origine d'œuvres d'art classées X qui font scandale. "Pour lui pas de tabou, il ne voit pas en quoi montrer l'acte d'amour est quelque chose de choquant", explique Emmanuelle de Noirmont, coordinatrice du projet pour Jeff Koons. Vulgariser l'art contemporain, tel est son créneau, mais ses œuvres passent très mal, notamment ses structures gonflables au château de Versailles. "C'est scandaleux un truc pareil", s'exclame un touriste énervé.

"Ses œuvres enregistrent des prix records"

En 30 ans de polémique, la cote de Jeff Koons explose tous les compteurs. Un lapin en acier est même devenu, il y a cinq mois, la sculpture la plus chère d'un artiste vivant : 81 millions d'euros. "Ça fait longtemps qu'aux enchères ces œuvres enregistrent des prix records, donc il est devenu une sorte d'exutoire de la haine contre l'art business", poursuit Judith Benhamou-Huet, journaliste et spécialiste du marché de l'art. Vendredi 4 octobre, le bouquet de tulipes sera dévoilé à Paris avec son nouveau lot de polémiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"Bouquet de tulipes\" de Jeff Koons en train d\'être installé près du Petit Palais à Paris, le 2 septembre 2019
Le "Bouquet de tulipes" de Jeff Koons en train d'être installé près du Petit Palais à Paris, le 2 septembre 2019 (TRISTAN REYNAUD/SIPA)