Au LaM de Villeneuve-d'Ascq, les étranges détournements d'objets du quotidien de l'artiste Annette Messager

Publié Mis à jour
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Dans le Nord, le LaM, musée d'art moderne de la métropole de Lille met à l'affiche l'artiste contemporaine Annette Messager. L'occasion de découvrir l'univers des détournements d'objets du quotidien créés par la plasticienne. 

Que devient une poupée qui atterrit dans les mains d'Annette Messager ? Le résultat est visible à l'exposition Comme si consacré au travail de l'artiste plasticienne au LaM de Villeneuve-d'Ascq jusqu'au 21 août. Mais pour donner un premier élément de réponse, une poupée reprise par Annette Messager ne ressemble plus vraiment à un jouet pour enfant, mais plutôt à une créature gothique au visage enfantin. 

C'est ce monde déjanté de l'étrange qui s'imbrique dans nos objets du quotidien que montre l'artiste contemporaine à travers ses dizaines d'œuvres exposées au LaM. "On n'est presque rien. On s'accroche à tous ces objets. On voit nos artères, des organes qui sortent de nous. On est minuscule à côté de ces objets qui prennent une importance considérable dans notre vie", confie Annette Messager. 

Des peluches transformées par Annette Messager.  (FRANCEINFO)

"J'ai eu des poupées que je martyrisais, que je peignais"

Annette Messager

Spécialement pensée par l’artiste, cette exposition au LaM fait la part belle au dessin, technique qui lui permet de créer un langage proche des haïkus, ces courts poèmes japonais synthétiques et imagés témoignant d’une émotion à la fois fugace et profonde. Entre autres créations inédites, sont présentés 76 nouveaux dessins à l’encre acrylique de la série Tête-à-tête, qui proposent des variations tragi-comiques autour du crâne, comme autant de vanités.

Pour revenir aux peluches, Annette Messager fait remonter son savoir-faire à son enfance. "J'ai eu des poupées que je martyrisais, que je peignais. Je leur racontais des histoires. J'aime bien ces choses molles de tissus qu'on peut ouvrir. Je pense que les enfants racontent beaucoup d'histoires".

L'exposition "Comme si" sur le travail d'Annette Message est visible au LaM de Villeneuve-d'Ascq dans le Nord jusqu'au 21 août 2022. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.