À Marseille, Jeff Koons dévoile quelques secrets de son art et de l'expo événement au Mucem

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
À Marseille, Jeff Koons dévoile quelques secrets de son art et de l'expo événement au Mucem
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

À l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée au Mucem, l’artiste américain a passé deux jours dans la cité phocéenne. L’occasion de rencontrer le très jeune public et de parler de son travail. 

Les petits élèves marseillais ont dû faire quelques envieux. Alors que depuis le 19 mai dernier, le grand public peut découvrir l'exposition qui retrace 35 ans de création de Jeff Koons, eux ont eu la chance de rencontrer l'artiste américain "pour de vrai" le 28 juin.

Celui qu'on présente souvent comme "l'artiste vivant le plus cher" ( avec son "Rabbit" à 91 millions de dollars) a consacré du temps aux enfants pour leur raconter - en anglais traduit - comment il trouvait son inspiration. Installé devant le célèbre Balloon Dog fuschia, le sexagénaire a expliqué avec beaucoup de simplicité que pour cette oeuvre, il avait pensé "à une fête d'anniversaire".  Au Mucem, cette gigantesque réplique en acier d'un ballon gonflé en forme de chien, fait face à un mur de photos noir et blanc du clown Mimile (1914-1989) dans sa loge du Cirque d'hiver à Paris.

Exposition Jeff Koons 2021 (MUCEM)

Car c'est tout l'intérêt de cette exposition : créer un écho entre les 20 oeuvres iconiques, souvent "flashy" ou provocantes, du plasticien et des objets du quotidien issus des collections du Musée des arts et traditions populaires. Le choix a été effectué par Koons lui-même, en compagnie d'Émilie Girard et Elena Geuna, commissaires de son exposition

Associations intuitives

L'artiste est venu à Marseille en février 2019, puis trois jours en février 2020, pour passer du temps dans les réserves du musée. Il a ensuite décidé quelles associations il allait faire. Aucun panneau ne vient expliquer ces choix, c'est au visiteur de se faire son propre film.

Voilà comment Jeff Koons explique cette démarche : "On s'est demandé ce qui pourrait marcher avec le chien ballon ou la chenille gonflable. Ici, nous avons vu les pièces d'un manège, nous avons utilisé des vases bourgeois, une cloche de vache... Ces associations se sont faites de manière assez intuitive mais au fur et à mesure, on voit un dialogue plus profond qui se développe sur notre connexion à notre expérience humaine."

Jeff Koons, Dolphin, vue de l'exposition Jeff Koons Mucem © Jeff Koons_photo_Laurent Lecat_Mucem (LAURENT LECAT)

L'exposition permet aussi de s'interroger sur la valeur qu'on donne ou pas aux choses. Qu'est-ce qui fait qu'un oiseau multicolore transformé en jardinière géante a davantage de valeur qu'un Napoléon en vannerie grandeur nature du XIXe siècle ou que des coiffes en dentelle de Basse-Normandie ? Éternelle question source de nombreux débats houleux !

Jeff Koons. "Bluebird Planter", 2010-2016. Pinault Collection (© Jeff Koons, photo : Fredrick Nilsen / Courtoisie Gagosian)

Toujours est-il qu'en rouvrant ses portes avec cette exposition événement, le Mucem a fait un coup de maître. Depuis le 19 mai, le musée marseillais a déjà accueilli plus de 35 000 visiteurs.

Exposition Jeff Koons - 2021 (MUCEM)

"Jeff Koons Mucem" – Exposition jusqu'au 18 octobre 2021 – Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, 7 promenade Robert Laffont (esplanade du J4) 13002 Marseille - Réservations et renseignements au 04 84 35 13 13 et sur le site du Mucem.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Art contemporain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.