À Reims, la 16e édition de l’Expérience Pommery est une invitation aux rêves

Comme chaque année, la prestigieuse maison de champagne Pommery organise son exposition d’art contemporain. Le cru 2022 embarque les visiteurs dans les bras de Morphée.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Maxidodo de Florence Doléac et Maximum  (Capture d'image / France Télévisions)

Depuis 2003, le champagne cohabite avec l’art contemporain au domaine Pommery. Les œuvres s’invitent dans le jardin, les celliers et même les caves. Pour cette Expérience Pommery#16, les Rêveries, thème de l’exposition, sont à l’honneur.  

Exposition Rêveries au domaine Pommery

Une quête vers l'imagination

La grille du domaine à peine franchie, le public est invité à se prélasser sur le banc XXL de Lilian Bourgeat. Une invitation à la détente qui laisse présager d’autres moments propices au lâcher-prise. Effectivement, à 30 mètres sous terre, dans les magnifiques caves du domaine inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, un oreiller en marbre attend le visiteur. Une cinquantaine d’œuvres ont été rassemblées pour cette nouvelle exposition. "C’est une quête vers l’imagination, le rêve, la poésie. C’est une envie permanente de s’ouvrir vers autre chose, une bouffée d’air frais", rapporte Nathalie Vranken, aux commandes du domaine avec son mari depuis 2002.

Le banc aux dimensions démesurées de l'artiste Lilian Bourgeat (Capture d'image / France Télévisions)

Un défi artistique 

Passionnée d’art contemporain, c’est Nathalie Vranken qui est à l’origine de ces rendez-vous artistiques. Un véritable défi car les œuvres sont exposées à plus de 90 % d’humidité et la température n’excède pas 10 degrés.  "Compte tenu de ces conditions, nous sommes obligés de produire les œuvres. Donc la plupart n’ont jamais été présentées auparavant puisqu’elles ont été créées et imaginées pour la cave", explique la propriétaire des lieux. Le cellier Pompadour accueille les pièces les plus fragiles ou celles qui ont été prêtées. Ici, les créations contemporaines partagent l’espace avec des œuvres du musée des Beaux-Arts de Reims, comme le tableau L’endormie de Jean-André Rixens peint en 1889. Et comme le meilleur endroit pour rêver est un lit bien confortable, l’exposition présente le Maxidodo de Florence Doléac et Maximum, ainsi que le Lit aux dahlias d’Emile Gallé (19e siècle).

Expérience Pommery#16 - 2022 - Rêveries, Domaine Pommery, 5 Place du Général Gouraud à Reims, jusqu’à la fin de l’année 2022      

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Art contemporain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.