Plus lumineux et plus accessible : le Grand Palais en pleine rénovation pour une réouverture en 2024

Le Grand Palais, connu pour sa célèbre verrière, a été construit en 1900 pour l'Exposition universelle de Paris. Le monument est désormais en chantier depuis mars 2021 alors qu'il n'avait jamais été rénové dans son ensemble. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Grand Palais à Paris est en rénovation depuis mars 2021.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

A Paris, le Grand Palais, en travaux de réhabilitation intérieure, devrait être prêt pour les Jeux olympiques de 2024. "Nous sommes dans les temps pour une livraison de la grande nef (13 500 m2 sur 200 mètres de long et 17 500 m2 de verrière) au printemps 2024", a assuré lundi à l'AFP Daniel Sancho, directeur du projet de restauration au sein de l'établissement public de la Réunion des musées nationaux (RMN) - Grand Palais, qui gère l'édifice.

Le bâtiment muséal parisien doit accueillir les épreuves d'escrime et de taekwondo des Jeux olympiques et paralympiques dans la nef. L'ensemble des espaces muséaux seront ensuite rouverts progressivement jusqu'en octobre 2025.

Un monument plus lumineux

Un travail de mise aux normes et d'accessibilité est prévu avec des améliorations techniques majeures. La restauration de la nef et de ses balcons permettra d'augmenter la jauge de 5 600 à 9 000 personnes, selon Daniel Sancho. La rénovation vise à "éclairer l'ouvrage et sa construction" en retrouvant l'effet de transparence qui avait habité le lieu à son origine, avant d'être "cloisonné" et "assombri" par la peinture de certaines parois de verre en noir, a expliqué François Châtillon, architecte en chef des monuments historiques.

A l'intérieur du Grand Palais pendant les travaux de restauration, le 27 juin 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Ce chantier présente un budget de 466 millions d'euros pour un bâtiment de 77 000 mètres carrés et 42 000 mètres carrés de toitures. Les nombreuses mosaïques et la statuaire de l'édifice, très dégradées, seront complètement restaurées

Dans les années 2000, l'édifice s'était affaissé de 13 cm en raison de l'usure des pieux en chêne portant les fondations, par l'eau de la nappe phréatique. Ils ont été remplacés par des parois moulées en béton et la charpente a également fait l'objet d'une consolidation importante.

Nouvel accès aux expositions

La rénovation prévoit l'ouverture d'un axe central reliant le Palais de la Découverte et son planétarium à la nef qui accueillait, avant sa fermeture, toutes sortes d'événements artistiques et culturels, comme des foires d'art, des défilés de mode et même des épreuves équestres. Les visiteurs des deux endroits entreront à l'avenir aux expositions par une seule entrée et pourront accéder à une vaste promenade centrale intérieure en accès libre.

Des ouvriers interviennent dans le sous-sol du Grand-Palais, le 27 juin 2022. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

L'ancien manège aux chevaux, situé dans les soubassements du bâtiment, accueillera une "Galerie des enfants" qui présentera chaque année une exposition, avec une approche "Art et Sciences" ainsi que des ateliers. Un Grand Palais éphémère, sur le Champ-de-Mars, accueille depuis 2021 les événements qui se tenaient habituellement sous la nef.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Architecture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.