Cet article date de plus de six ans.

Le Festival des Architectures Vives ouvre de nouveaux horizons à la Grande-Motte

Après Montpellier, le festival des Architectures Vives prend ses quartiers à la Grande Motte. Jusqu'au 26 juin 2016, les espaces publics de la ville accueillent des installations étonnantes toutes guidées par un seul terme : "Innover". Le public aussi est invité à jouer avec les oeuvres mobiles, ludiques et interactives.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le collectif espagnol Concentrico présente son projet "Réversible" au Festival des Architectures Vives de la Grande-Motte 
 (France 3 / Culturebox)
Chaque année, le festival des Architectures Vives se déroule à Montpellier et à la Grande-Motte. L'apparence des deux villes de l'Hérault, se voit soudainement transformée par des projets un peu fous, sortis de la tête des architectes de demain.

Reportage : C. Agullo / J. Morch / E. Silveiro  / P. Sportiche

La Grande frite donne la pêche

Parmi les projets qui marquent l'édition 2016 du Festival des Architectures Vives, il y a cette installation jaune, orange et rouge,  qui domine le front de mer. Réalisée par HOCH Studio, "La Grande Frite" amène les visiteurs à se questionner sur le rapport entre l’architecture et le paysage. Un touriste belge y voit des  algues, une femme de son côté distingue clairement "un lever et un coucher de soleil",  un autre visiteur évoque une oeuvre typiquement "représentative" de la Grande-Motte.

Pari gagné pour les jeunes architectes qui se sont  laissés inspirer par l'étrange architecture de la ville et son dialogue avec la mer. 
"La grande frite" par  HOCH Studio
 (France 3 / Culturebox)

Dessine-moi un horizon

Innover c'est aussi rêver pour les architectes de L'Atelier Sauvage. Avec ce collectif, la promenade du front de mer prend peu à peu des allures d’école. Comme sur un grand tableau transparent, de curieux dessins prennent forme. Ici, pas d’exercice imposé, mais l’horizon comme page blanche. Un crayon à la main, l’immensité de la mer sous les doigts, l’imagination se déclenche, les rêves se dessinent. Comme pour cet homme qui a choisi d'écrire quelques mots en chinois : "Le trésor est à l'intérieur" .

"Dessine moi un horizon"  - L'Atelier Sauvage
 (France 3 / Culturebox)

Les tuyaux de la discorde

On a plutôt l'habitude de les voir manipulés par des ouvriers sur les chantiers publics, ces énormes tuyaux de couleurs qui servent à faire passer les câbles ont ici été entassés face à la mer. 

"In OverAll" imaginé par Pierre-Alexandre Marc est une nouvelle forme de mobilier urbain. Elle est conçue autour de quatre usages: se reposer, attendre, observer et rencontrer. Agacé ou conquis, l'oeuvre d'art contemporain ne laisse pas le public indifférent.

"In Over All" Pierre-Alexandre Marc
 (France 3 / Culturebox)

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Architecture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.