Cet article date de plus de trois ans.

"Annecy paysages", quand un festival d'art sublime la ville

23 installations artistiques et paysagères ont pris leur quartier d’été dans la ville. "Annecy paysages", c’est l’occasion de découvrir le lac, les rues de la vieille ville et bien d'autres lieux incontournable de la Venise des Alpes.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Fleur de lotus géante du designer coréen Jeong Hwa Choi 
 (Capture d'image France 3/Culturebox)
Pour la troisième année consécutive, la ville d’Annecy met en valeur son lac, ses rues, ses jardins avec des créations qui conjuguent art, paysage, architecture et design. Des installations qui proposent aux visiteurs un parcours. A découvrir de jour comme de nuit tout l’été.

Reportage : J. Ducrot / C. Mathieu / C. Fayolle

Des oeuvres qui valorisent le paysage 

Annecy est une ville qui incite à la balade. La vieille ville avec ses façades colorées, ses rues pavées, ses arcades et évidemment le lac entouré de montagnes séduisent chaque année près de 2,5 millions de visiteurs. Alors, pour mettre en valeur ce patrimoine, la ville invite depuis trois ans des artistes à imaginer des œuvres qui s’inscrivent dans le paysage.   

On propose une promenade enchantée par la magie d’artistes, d’architectes, de paysagistes qui ont revu ses sites.

Salvador Garcia, directeur Annecy Festival

Des installations éparpillées dans la ville 

Cette année, 23 installations attendent les promeneurs. Devant l’Hôtel de ville, l’artiste et designer coréen Jeong Hwa Choi a imaginé une fleur de lotus géante dont le mouvement lent des pétales rappelle la respiration.
 (Capture d'image France 3/Culturebox)
A deux pas de l’incontournable Pont des amours, à côté du lac, l’artiste de street art Arthur-Louis Ignoré dit Ali a peint des fresques en noir et blanc qui évoquent des tapis orientaux. Face au Palais de l’Ile, appelé aussi "Vieilles prisons" par les Annéciens, un banc de poissons volants, formé par une quarantaine d’origamis géants, est suspendu au-dessus du canal du Thiou. Une création de l’artiste français Antoine Milian.
 (Capture d'image France 3/Culturebox)
Les jardins de l’Europe, espace arboré au bord du lac, accueille les nichoirs de l’artiste belge Bob Verschueren ou encore un miroir gigantesque du collectif d’artistes italiens Splace qui reflète le lac dans toute sa splendeur.
 (Capture d'image France 3/Culturebox)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.