Cet article date de plus de deux ans.

A Reims Warhol, Liu Bolin, Ai Weiwei donnent des couleurs à la Chine contemporaine

Insolence, impertinence, impudeur... Une nouvelle révolution culturelle est en route en Chine. Trente ans après le massacre de Tian'anmen, l'exposition du musée Saint-Remi de Reims vous propose une fresque de trente ans de création contemporaine. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Exposition "Couleurs de la Chine contemporaine" au musée Saint Rémi de Reims (Christien Devleeschauwer)

La Chine comme vous ne l'aviez jamais vue... L'exposition Couleurs de la Chine Contemporaine. Passion de collectionneurs, est présentée au musée Saint Remi de Reims jusqu'au 16 juin 2019. Le parcours réunit pour la première fois plus de cent œuvres couvrant les 30 dernières années de la création contemporaine chinoise. 

Expo Couleurs de la Chine contemporaine

Une nouvelle révolution culturelle 

Insolence, impertinence, impudeur... Une nouvelle révolution culturelle est en route. Ai Weiwei qui prend en photo sa compagne levant sa jupe devant un portrait de Mao révèle une volonté de rompre avec le visage de l'autorité. Ai Weiwei, Liu Bolin, Wang Du mais aussi Liu Wei, les plus grands artistes contemporains chinois font bouger les lignes, libèrent la parole et renversent les symboles.

Yue Minju, soldat en terracota, 2011 (C.DEVLEESCHAUWER)

L'Histoire renversée 

Après les événements qui ont fait l'Histoire de la Chine contemporaine, comme la mort de Mao Zedong, en 1976, la Révolution Culturelle qui s'en est suivie, le Printemps de Pékin ou encore un des plus marquants, les massacres de la Place Tian'anmen, la Chine s'est ouverte, et les premières bribes occidentales - qu'elles soient économiques, politiques, culturelles - ont filtré. La figure de Mao détournée ou multipliée à l'infini comme l'imagine Andy Warhol dans sa série de 1972.

Mao par Andy Warhol, 1972 (C.DEVLEESCHAUWER)

Fin des années 80, les artistes soufflent un air de révolte.

Ce sont surtout des œuvres de contestation et engagées qui peuvent leur valoir de la prison

Georges Magnier

Directeur des musées de Reims

Anonymat, mégalopole, solitude : visages d'une Chine moderne

Les artistes d'aujourd'hui parlent de l'immensité d'un territoire, de la vitesse à laquelle les villes évoluent, de la solitude dans les mégalopoles. Ils placent le corps au centre de leur discours ou le font disparaître. A la manière de Liu Bolin où le corps se rend invisible pour se faire remarquer. Les visages se parent d'une certaine mélancolie ou se griment de noir. Comme cette série de neuf photos de Zhang Huan. Noyés sous des caractères de calligraphie, les visages sont entièrement recouverts d'encre et deviennent anonymes.

ZHANG Huan "Shanghai Family Tree", 2000 9 Tirages chromogéniques (C.DEVLEESCHAUWER)

Sculptures, peintures, photos, une centaine d'oeuvres invitent le visiteur à un voyage inattendu.

Couleurs de la Chine contemporaine - jusqu'au 16 juin 2019

Musée Saint Remi 

53 rue Simon - 51100 Reims
Tél. standard : 03 26 35 36 90

Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermé le lundi.

Tarif : 5€

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.