France Télévisions : le CSA annonce avoir reçu 33 candidatures pour la présidence

Le CSA établira dans les jours qui viennent une liste restreinte de candidats. Ceux-ci seront auditionnés à huis clos et leurs noms ne seront divulgués que si tous les intéressés l'acceptent. 

Le CSA fera son choix entre le 22 avril et le 22 mai.
Le CSA fera son choix entre le 22 avril et le 22 mai. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Ils sont 33 à convoiter le poste le plus important de l'audiovisuel français. Le CSA a annoncé, mercredi 1er avril, avoir reçu 33 candidatures pour la présidence de France Télévisions, sans donner leur nom. Un nombre étonnamment élevé au regard de la dizaine de candidats qui se sont officiellement déclarés pour briguer le poste.

Parmi les candidats officiels, Marie-Christine Saragosse, présidente de France Médias Monde, ainsi que le président sortant de France Télévisions, Rémy Pflimlin. Nathalie Collin, ex-dirigeante du Nouvel Observateur et de Libération, actuellement DG adjointe de la Poste, en binôme avec le n°2 d'Arte, Vincent Meslet.

Parmi ceux qui se sont dévoilés, Christophe Beaux, PDG de la Monnaie de Paris, Alexandre Michelin, DG Europe de Microsoft MSN, Didier Quillot, ex-patron de Lagardère Active et d'Orange France, le journaliste Serge Cimino, délégué SNJ de France Télévisions, l'animateur Cyril Hanouna, Nacer Kettane, président du réseau Beur FM, et Matthieu Bellinghen, journaliste à France 3 Basse-Normandie.

Prise de fonction mi-août

Le CSA établira dans les jours qui viennent une liste restreinte de candidats, qu'il auditionnera à huis clos, et dont les noms ne seront divulgués que si tous les intéressés l'acceptent. Puis il fera son choix entre le 22 avril et le 22 mai, pour une prise de fonction à la mi-août.

Le CSA reste flou sur la publication du projet du vainqueur, indiquant seulement qu'il "sera rendu public selon des modalités fixées en accord avec la personnalité retenue".