Canular de Cyril Hanouna : ce que la secrétaire d'Etat a dit à l'animateur de "TPMP"

L'animateur de "Touche pas à mon poste" était reçu en fin d'après-midi par Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes. Il est mis en cause depuis plusieurs jours après un canular jugé homophobe.

Cyril Hanouna lors de son arrivée au secrétariat d\'Etat chargé de l\'Egalité entre les femmes et les hommes, mercredi 31 mai 2017.
Cyril Hanouna lors de son arrivée au secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes, mercredi 31 mai 2017. (MAXPPP)

L'animateur avait demandé à ses téléspectateurs de lui conseiller sur la façon de s'habiller pour rencontrer Marlène Schiappa, il s'est finalement rendu au ministère vêtu de manière tout à fait classique. Dans la tourmente après un canular jugé homophobe par de nombreuses associations et par de nombreux téléspectateurs, Cyril Hanouna a été reçu mercredi 31 mai par la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes.

Celle-ci a rappelé la "responsabilité très importante" qu'avait Cyril Hanouna du fait de la forte audience de son émission. De son côté, l'animateur a dit avoir pris conscience du poids de sa parole et a de nouveau exprimé ses regrets, selon un témoin de la discussion cité par l'AFP.

Sur Twitter, la ministre a ajouté avoir rappelé à l'animateur les peines encourues pour les agressions sexuelles et les propos homophobes, et a indiqué lui avoir remis le rapport 2017 de l'association SOS Homophobie.

Un buzzer qui fait polémique

Elle lui a également "suggéré de condamner explicitement les actes sexistes et homophobes" dans son émission. Selon la source de l'AFP, Marlène Schiappa a suggéré à Cyril Hanouna l'idée d'instaurer "une alerte" en direct, par le biais par exemple d'un panneau ou d'un buzzer, à chaque fois qu'un propos déplacé, sexiste, homophobe ou misogyne, serait prononcé pendant l'émission.

Ce dernier point a fait bondir nombre d'internautes, qui ont jugé l'initiative dérisoire, voire contre-productive.

Contacté par franceinfo, le cabinet de Marlène Schiappa évoque une "confusion". "La ministre a suggéré de condamner explicitement tout propos homophobe en direct sur le plateau, éventuellement via un panneau affichant les peines encourues. Il y a une confusion sur le buzzer, qui a été proposé par l'équipe de Cyril Hanouna", précise l'entourage de Marlène Schiappa. Qui indique que l'objectif de cette réunion était avant tout "le rappel à la loi, qui est beaucoup trop ignorée sur ces sujets".