Cet article date de plus de cinq ans.

Présidence de Groland, danse contemporaine, pub… La carrière de Christophe Salengro en cinq vidéos

Le comédien Christophe Salengro est mort le 30 mars à l'âge de 64 ans. Pour beaucoup, il restera le président de la présipauté de Groland. Mais ce ne fut pas son seul rôle.

Article rédigé par Benoît Jourdain
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le comédien Christophe Salengro au musée Labit, à Toulouse, à l'occasion du Festival international du film grolandais (Fifigrot), le 16 septembre 2015. (MAXPPP)

"Comédien, danseur, rockeur, Christophe Salengro, 'inmourable' selon la Constitution grolandaise, restera président pour l'éternité." C'est par ces mots que Canal+ rend hommage à Christophe Salengro, mort vendredi 30 mars, une "figure historique" de la chaîne et un des visages inoubliables de l'émission satirique "Groland".

A la tête de la présipauté depuis vingt-cinq ans, Christophe Salengro restera à jamais associé à ce rôle, mais pas seulement. Outre une apparition dans La Cité des enfants perdus de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro, ainsi que dans les films des compères de Groland Benoît Delépine et Gustave Kervern (Aaltra, Avida et Louise Michel), le comédien a notamment enchaîné les publicités. Voici cinq moments de sa carrière en vidéo.

1Il est devenu président de "Groland" à 11 ans

C'est son rôle le plus marquant. "Notre phare s'est éteint. Depuis ce matin, les Grolandaises et les Grolandais vivent dans le noir", ont réagi Jules-Edouard Moustic, Benoît Delépine et les équipes de "Groland". Christophe Salengro était à leurs côtés dès le début de l'aventure, il y a vingt-cinq ans. Le président maladroit, aux oreilles en feuilles de chou et n'ayant pas peur du ridicule, c'était lui.

Au moment de l'élection d'Emmanuel Macron, le 14 mai 2017, à 39 ans, "Groland" rappelait qu'à cet âge, le président grolandais entamait déjà son cinquième septennat. "Il avait été le plus jeune président au monde lorsqu'il accéda à la fonction suprême à l'âge de la majorité légale et sexuelle grolandaise, 11 ans", explique alors Jules-Edouard Moustic. Contrairement à ses homologues français, le président de Groland était réélu automatiquement tous les sept ans, puisqu'il était le seul candidat et le seul électeur.

2Michael Kael lui a vomi dessus

Durant ses vingt-cinq ans à la présidence de "Groland", Christophe Salengro a souvent eu pour partenaire Benoît Delépine, alias Michael Kael. Des rencontres pas toujours très agréables pour le chef d'Etat. Pour ce rôle, il a dû donner de sa personne.

Quand il n'était pas nu, il pouvait se faire asperger de toutes sortes de substances, comme lors de ce reportage sur la traditionnelle "Fête de jardin". Michael Kael, ivre, pose une question au président, tout à fait disposé à lui répondre. Manifestement pas dans son assiette, le reporter bafouille, s'emmêle les pinceaux. De bonne volonté, le président essaie de comprendre, s'approche… avant de se retrouver couvert de vomi. 

3Il a joué dans le clip du "Jerk"

En 1990, deux ans avant de plonger dans l'aventure "Groland", Christophe Salengro apparaît dans le clip du Jerk, le tube de Thierry Hazard. Le "Roger qui travaille dans une usine qui sent bon l'oxyde de carbone", c'est lui. En marcel, il exhibe son physique dégingandé et gratifie l'assistance de quelques pas de danse.

4Il a été speaker pour l'ouverture des JO d'Albertville

En 1992, Christophe Salengro entame son mandat de président de Groland. Mais on le retrouve aussi dans un rôle inattendu : celui de speaker de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver d'Albertville. Pourquoi ? Comment ? A l'époque, il est depuis plusieurs années l'un des principaux membres de la compagnie de danse contemporaine DCA de Philippe Decouflé. Choisi pour mettre en scène les cérémonies d'ouverture et de clôture de ces Jeux, le chorégraphe a fait appel à son acolyte pour jouer le rôle de Monsieur Loyal, affublé d'une combinaison et d'un calot blanc.

Sans formation de danseur, Christophe Salengro a tout de même participé à treize spectacles, pour la plupart imaginés par Philippe Decouflé, rappelle le HuffPost. Il est monté sur scène pour la dernière fois en 2015 dans Contact, une création du chorégraphe. "Il restera une des grandes rencontres de ma vie, a confié ce dernier à l'AFP avec des sanglots dans la voix. Je lui ai fait découvrir le plaisir de la scène, c'était une bête de scène, il avait un impact incroyable, c'était une espèce de grand talent naturel."

5Il a tourné nu dans une publicité

Dans les années 1980, Christophe Salengro multiplie les apparitions dans des publicités. Client maladroit d'une chaîne de fast-food, Free Time, il montre déjà qu'il n'a pas froid aux yeux et ne manque pas d'autodérision. Dans la pub ci-dessous, il apparaît nu pour vanter les mérites des dalles autocollantes Gerflor.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.