Théâtre : Evelyne Bouix et Pierre Arditi sur scène et en famille dans "Fallait pas le dire"

En couple dans la vie, les deux acteurs retrouvent la scène dans "Fallait pas le dire" au théâtre de la Renaissance, à Paris, dans une pièce écrite et mise en scène par Salomé Lelouch, fille d'Evelyne et belle-fille de Pierre.    

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
« Fallait pas le dire » joué à partir de vendredi 1er octobre à Paris au Théâtre de la Renaissance avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix. (PHILIPPE WARRIN)

C’est Salomé Lelouch, la fille d’Evelyne Bouix, qui a écrit et mis en scène Fallait pas le dire, joué à partir du 1er octobre au théâtre de la Renaissance à Paris. Une comédie où elle fait dialoguer sa mère et son beau-père Pierre Arditi sur quelques-uns des thèmes qui traversent actuellement la société. Les dialogues sont incisifs et drôles et en partie inspirés par leurs discussions familiales. "Par exemple le réchauffement climatique, ils ne voient pas du tout où est le problème ! s’exclame Salomé Lelouch. C’est vrai que je trouve qu’ils ne sont pas du tout de gauche alors qu’ils ont l’impression d’être tout à fait de gauche." 

"Finalement, Pierre [Arditi], c’est mes parents et le personnage féminin, c’est davantage moi, explique la metteuse en scène. C’est aussi un conflit générationnel que j’avais envie d’explorer et on s’est bien amusés à le faire."

« Fallait pas le dire » jouée à partir de vendredi 1er octobre à Paris au Théâtre de la Renaissance avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix. (PHILIPPE WARRIN)

Salomé Lelouch place à tour de rôle ses deux personnages, Lui et Elle, face à leurs contradictions ou leur mauvaise foi. "Ce n’est pas parce que j’ai voté à droite une fois que je ne suis plus de gauche !", lance Lui à Elle, qui le raille sur son supposé "ADN de gauche"Le ton est libre, décalé et toujours juste. "C’est très bien écrit, ça me fait marrer, commente Pierre Arditi. Evidemment, elle [Salomé] tord le raisonnement de manière très, très caustique, mais c’est très bien, je n’ai aucun problème avec ça."

"Evidemment, elle se fiche de moi. Mais je me fiche moi-même très bien de ma propre gueule parce que j’espère avoir hérité d’une chose importante : c’est que je n’ai pas d’esprit de sérieux."

Pierre Arditi, comédien

à franceinfo

Pierre Arditi a déjà joué à plusieurs reprises au théâtre avec Evelyne Bouix, mais c’est la première fois que le couple est dirigé par Salomé Lelouch. "Travailler avec l’enfant qu’on a élevé, alors ça, c’est une autre paire de manches, souligne-t-il. C’est bouleversant, excitant par moment et parfois déchirant de regarder cet enfant ne plus en être un. Et en même temps, elle sera toujours pour moi un petit enfant qui a un moment donné me prend par la main, comme quand je l’emmenais au jardin public, pour m’emmener dans son jardin public à elle, c’est-à-dire le théâtre." Le théâtre et surtout le public que Pierre Arditi est heureux de retrouver après un an et demi d’arrêt forcé.  

Le reportage d'Anne Chépeau est à réécouter ici
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.