Le festival Marionnettissimo convie des compagnies du monde entier dans la région de Toulouse

26 compagnies venues du monde entier sont invitées jusqu'au 21 novembre 2021 pour la 24e édition du festival de Tournefeuille.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
26 compagnies du monde entier sont invitées au festival Marionnettissimo de Tournefeuille (Haute-Garonne) (France 3 Occitanie)

L'art de la marionnette est de nouveau à l'honneur dans le Midi toulousain. Marionnettissimo, le festival international de marionnettes et de formes animées, propose jusqu'au dimanche 21 novembre 2021 une programmation riche et éclectique qui s'adresse à tous les publics. Au total, 26 compagnies venues du monde entier nous offrent leur regard sur le monde d'aujourd'hui.

Un art en constante évolution

Croisement des formes esthétiques, nouveaux matériaux de construction, manipulation à vue, en quelques décennies, la marionnette s'est imposée comme un art contemporain novateur à tous égards. En témoigne le spectacle Charlie de la compagnie Les voyageurs immobiles, qui narre l'histoire d'un petit garçon qui ne grandit pas. Sur scène, la manipulatrice Florence Bertagnolio donne peu à peu vie  à trois personnages avec toutes sortes d'accessoires. "Dans ce spectacle, il y a un petit peu de marionnettes, mais il y a beaucoup d'images, de la manipulation d'objets et tout se mélange pour faire un spectacle de marionnettes contemporaines", explique-t-elle.

Dans la salle, petits et grands semblent émerveillés par la magie du tableau. "J'avais l'impression qu'il y avait des pompons qui volaient, je ne sais pas comment ils ont fait", s'interroge une jeune spectatrice. "J'ai été particulièrement sensible à la scénographie qui mêle plein de supports visuels différents", ajoute un père de famille. 

En piste pour le marathon de la marionnette

Parmi les événements à ne pas manquer, Le Marathon marionnette, qui invite, durant toute l'après-midi du samedi 20 novembre à enchaîner sept formes courtes. Un focus sur la création bretonne, avec au programme de la dérision, un peu de science-fiction, des frissons et beaucoup d'humour. "La marionnette a une force évocatrice qui permet de dire sur le plateau des choses qui sont très difficiles à dire par des comédiens et comédiennes. C'est un art qui permet d'exprimer des émotions sans paroles", souligne Chloé Lalanne, codirectrice du festival Marionnettissimo. 

Place aux femmes

Le festival se refermera dimanche 21 novembre par une journée éco-féministe. Avec son spectacle, Novembre, le collectif belge "Une Tribu" évoque par le biais de la fable la question de la domination, de l’aliénation et du pouvoir d'une reine, forte, décidée et violente, qui veut tout diriger. Elle entre en guerre avec la nature qui semble vouloir lui résister et avec une sorcière, alliée des arbres. Son royaume sera englouti par les pluies, provoquant sa chute.

Plongée dans l’obscurité, esseulée, la reine trouvera un autre chemin, une autre forme de puissance : celle de prendre soin des autres. "Une vraie prouesse de puissance visuelle et textuelle à voir dès 14 ans", selon les organisateurs.

Marionnettissimo jusqu'au 21 novembre 2021. À Tournefeuille, et dans huit autres lieux de la région de Toulouse (Blagnac, Launaguet, Mondonville, Poucharramet, Ramonville-Saintt-Agne, Toulouse et Villeneuve-Tolosane).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.