Festival Off d’Avignon : hilarant et touchant, Marc Arnaud triomphe dans "La Métamorphose des cigognes"

Encore une semaine pour profiter des surprises du Off d’Avignon. Pour le bouche-à-oreille les jeux sont faits : "La Métamorphose des cigognes" au Théâtre du Train bleu fait partie du wagon de tête !

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marc Arnaud dans "La métamorphose des cigognes" (ALEJANDRO GUERRERO)

Parmi les quelques 1000 spectacles proposés dans le Festival Off d’Avignon, il y en a un que l’on ne manque surtout pas de recommander : La Métamorphose des cigognes. Un seul-en-scène intime et universel, écrit et interprété par Marc Arnaud.

Sur scène un homme seul face à un gobelet posé sur un tabouret. Il s’apprête à donner un échantillon de son sperm pour faire un enfant in vitro, mais voilà qu’il est pris de doute et laisse libre cours à ses pensées, ses angoisses, en nous prenant directement à partie.

Marc Arnaud (Alejandro Guerrero)

Une histoire personnelle 

"Je ne fais pas le lien entre le fait d’éjaculer dans ce gobelet… et un vrai enfant qui rentre en petite section de maternelle" constate Marc Arnaud qui a vécu l’expérience et pris le parti d’en rire en écrivant ce spectacle. "J’ai eu une infection, j’ai attrapé une infection, j’ai contaminé ma femme, on est guéris mais cette infection a altéré mes spermatozoïdes et ils vont plus au bout. Je ne suis pas stérile mais j’ai du sperme low-cost. Donc FIV."

Le sel de la vie, le temps qui passe, la sexualité, la famille, de digressions en confidences miraculeusement jamais vulgaires, Marc Arnaud devient cet ami avec qui on passerait la soirée à discuter ; son histoire devient la nôtre.

Marc Arnaud dans le Off d'Avignon 2012 avec "La métamorphose des cigognes" (Alejandro Guerrero)

Grave, hilarant, jamais scabreux

Mais alors que sa femme, sous anesthésie, doit subir une ponction ovarienne, l’infirmière se fait de plus en plus pressante : "on manque de temps, dépêchez-vous Monsieur Arnaud". Et de lui enjoindre de suivre bien sagement "le protocole".

De plus en plus fébrile (et tordant !) le futur papa convoque des personnages qu’il interprète tour à tour : l’ami qui lui conseille de ne penser que "mécanique", son psy québécois, son médecin, un présentateur télé. C’est grave, hilarant, tendre, jamais scabreux. On ressort avec la banane et les yeux embués…   

"La Métamorphose des cigognes" écrit et interprèté par Marc Arnaud
Théâtre du Train bleu
40 Rue Paul Sain, 84000 Avignon
04 90 82 39 06

Du 7 au 31 juillet à 13h50

A la Scala à Paris à partir du 16 novembre 2021

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.