Festival Off d'Avignon : "Les Princesses et la Lune" initie les enfants et les parents à l'art lyrique en s'amusant

Le Festival d’Avignon est aussi celui des enfants avec nombre de pièces pour la jeunesse, dont "Les Princesses et la Lune", un spectacle musical tout public, de 7 à 97 ans, prétexte à l’initiation à l’art lyrique.

Marielle Boutelier, Sarah Nardon, Margaux Loire, Ornella Bourelly, Sarah Audry : \"Les Princesse et la Lune\", conte musical du Festival Off d\'Avignon 2019.
Marielle Boutelier, Sarah Nardon, Margaux Loire, Ornella Bourelly, Sarah Audry : "Les Princesse et la Lune", conte musical du Festival Off d'Avignon 2019. (COMPAGNIE LYRIKA LAB)

Cinq talentueuses jeunes artistes, une pianiste et quatre chanteuses, interprètent Les Princesses et la Lune, un conte musical original où s’égrainent des partitions de Mozart, Debussy, Dvorjak, Bellini, Ravel, Massenet, Honnegger, Haendel, Offenbach… Le tout est enrubanné dans une jolie histoire, pas si complaisante qu’il pourrait paraître. Un moment à part du festival Off d’Avignon, à voir et entendre en famille au Théâtre Forum, jusqu’au 28 juillet.

Cinq musiciennes en quête d’une pièce

Cassandre, benjamine de trois sœurs princesses, doit se marier à un prince qui se révèle un goujat. Eperdument amoureuse du prétendant, elle conçoit avec ses sœurs un filtre d’amour qui se révèle catastrophique, le prince étant changé… en plante verte ! Pour corriger l’erreur, pas d’autre solution que d’invoquer la Lune qui leur donne la solution : aller à la recherche du lotus bleu qui brisera le charme. Une seule condition : ne pas respirer le parfum enivrant de la fleur. N’y résistant pas, toutes trois se retrouvent sous l’emprise du lotus qui les transforme en créatures déchues. Seule la Lune pourrait les libérer du sort, mais encore faut-il qu’elle y consentent…

COMPAGNIE LYRIKA LAB / YouTube

Les Princesses et la Lune est le résultat de la collaboration de cinq artistes musiciennes et chanteuses lyriques qui ont battu le pavé avec leur chant avant de parvenir à monter ce spectacle qui est un vrai pari. Défi relevé avec brio, tant ce conte musical est délicieux. Grâce à de belles comédiennes aux voix ciselées, aux robes merveilleuses, assistées d’une pianiste-narratrice au diapason, dans une mise en scène élégante et inventive de Patrick Zard’.

Initiation musicale

Si le charme opère, c’est grâce au talent de ces jeunes artistes qui mettent leur art du chant au service d’une dramaturgie accessible dès le plus jeune âge, prétexte à une initiation à la musique dite savante. Des mots qui font peur, en fait synonymes d’un plaisir ouvert sur la joie et le bonheur musical. Pourquoi le répertoire musical enfantin commercial aurait-il plus d’impact que des compositions qui ont fait leurs preuves ? Elles sont de véritables tubes, et pour certains morceaux, plus rares, d'heureuses découvertes.

\"Les Princesses et la Lune\" de et avec Marielle Boutelier, Sarah Nardon, Margaux Loire, Ornella Bourelly et Sarah Audry.
"Les Princesses et la Lune" de et avec Marielle Boutelier, Sarah Nardon, Margaux Loire, Ornella Bourelly et Sarah Audry. (LYRIKA LAB)

Le talent des Princesses et la Lune est de ne pas tomber dans la facilité mièvre, tout en restant accessible à tous. Avec des choix musicaux sensibles, et une belle exigence visuelle, dans les costumes et la mise en scène, sans oublier un texte amusant et bien interprété. Car ces chanteuses et musiciennes sont également actrices. Le spectacle fait salle comble, mais on dénombre plus de cheveux gris que de têtes blondes dans le public. C’est dommage car tous y trouvent leur compte, vu les applaudissements nourris qui saluent avec enthousiasme le spectacle à la fin. Exquis.