"Angèle" de Marcel Pagnol revit au théâtre avec la compagnie Cartoun Sardines

La troupe marseillaise Cartoun Sardines, signe une nouvelle pièce au Théâtre Comoedia d'Aubagne. Marcel Pagnol avait adapté "Angèle" au cinéma à partir d'une oeuvre de Jean Giono. Le spectacle est une sorte de mise en abyme : la présentation, sous forme de pièce, du tournage du film de Pagnol. Le résultat est un joli mélange d'humour et d'émotion mis en scène dans un pur esprit "pagnolesque".

La pièce \"Angèle\" mise en scène par Cartoun Sardines est une adaptation du film de Marcel Pagnol lui même adapté de l\'eouvre de Jean Giono 
La pièce "Angèle" mise en scène par Cartoun Sardines est une adaptation du film de Marcel Pagnol lui même adapté de l'eouvre de Jean Giono  (france 3)
Avec cette mise en scène signée Cartoun Sardines, c'est un peu comme si le spectateur assistait au tournage du film de Marcel Pagnol en 1934. Il y a les dialogues, l'agitation que l'on retrouve sur les plateaux des débuts du cinéma parlant des années 30 et une histoire, celle d'Angèle dont l'essentiel a été gardé dans la pièce. 

Reportage : G. Milliet-Bouquet / G. Carra / P. Hervé

L’histoire 

Angèle, fille de paysans, vit avec ses parents, Clarius et Philomène Barbaroux, dans une ferme provençale, la Douloire, isolée au fond d'un vallon. Elle est aimée en secret par Albin, un jeune paysan. Mais celui-ci tarde à déclarer sa flamme. Un jour, Angèle se laisse séduire par Louis, un mauvais garçon de passage qui l'entraîne à Marseille, la grande ville, et la prostitue.

Saturnin, le brave et dévoué valet de ferme, lui aussi amoureux en secret d'Angèle, ému par le désespoir de ses parents, part à sa recherche. Il la retrouve, vivant dans une modeste chambre d'un garni tenu par une matrone, tue le souteneur, et la ramène à la Douloire avec son bébé. Le père Barbaroux accepte de les recueillir à condition de les cacher afin que personne ne soit au courant du déshonneur de la famille. Elle est séquestrée dans la cave de la ferme.

Du film... à la pièce

Au printemps 1934, Marcel Pagnol réalise le film avec Fernandel, Orane Demazis, Henri Poupon, Jean Servais, Édouard Delmont, Blavette et Andrex.

Le tournage a lieu dans le village de La Treille, qui est aujourd'hui un quartier du 11e arrondissement de Marseille. C'est le début du cinéma parlant avec le style et l'authenticité de Marcel Pagnol. Dans la pièce de Cartoun Sardines, on retrouve l'esprit et les dialogues "pagnolesques" du film malgré les quelques petites libertés de la mise en scène. 

Cette transposition d'"Angèle", passée du cinéma au théâtre, fonctionne parfaitement avec sur scène six comédiens qui se partagent la distribution des personnages principaux. Lorsqu’ils ne jouent pas les scènes, ils deviennent des techniciens du tournage. Le décor est minimaliste, les caméras imaginaires mais l'émotion, la poésie, l'humour et la tendresse sont au rendez-vous. 

"Angèle" est présentée les 29 et 30 septembre prochain au Théâtre Comoedia d'Aubagne avant une tournée en France.