Onze heures de danse sans interruption, le chorégraphe Boris Charmatz offre une dernière "Ronde" au Grand Palais

Avant sa fermeture pour travaux, le chorégraphe a investi le temps d'une "Ronde" la nef ce lieu unique de Paris. Le résultat sera dévoilé sur France Télévisions en mars 2021. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
"La ronde" du chorégraphe Boris Charmatz fête la fermeture provisoire du Grand Palais  (France 3 Paris Ile de France)

A la veille de la fermeture pour plusieurs années du Grand Palais, le chorégraphe Boris Charmatz a offert une dernière Ronde à cet espace emblématique de Paris. Durant onze heures, le chorégraphe et ses danseurs ont investi la nef et dansé sous l'immense verrière. Seul public pour capter cette performance unique, des caméras qui ont tout enregistré. Le spectacle sera diffusé sur France 5 le 12 mars 2021. 

Danse au Grand Palais

Des corps perdus dans la grande nef

Ils devaient être 400 à envahir le Grand Palais, mais l'épidémie de Covid-19 a freiné Boris Charmatz dans son ardeur. Finalement, ce sont vingt duos de danse qui se sont succédé sur cette scène inhabituelle pour accomplir une Ronde bien particulière. "Au lieu de venir en puissance on vient avec toute la fragilité du couple, du désir des danseurs", assure le chorégraphe habitué à une forme de danse déambulatoire. Pour créer cette ultime danse, l'artiste contemporain s'est laissé charmer par l'architecture du Grand Palais. "Ça n'est pas du tout un lieu écrasant parce qu'on est dans le ciel", dit-il preque en état d'extase.  

Danseurs iconiques pour morceaux iconiques 

Pour cette Ronde de clôture, Boris Charmatz a imaginé un entrelacs de séquences chorégraphiées s'inspirant du célèbre livre d'Arthur Schnitzler. Dans l'espace de 13 500 mètres carrés, les plus grands interprètes (François Chaignaud, Anne Teresa De Keersmaeker, Soa Ratsifandrihana,  Emmanuelle Huynh...) dansent avec des artistes hors normes et revisitent des morceaux iconiques sortis de l’Histoire, de Don Quichotte à Café Müler sans oublier Dirty Dancing

"La ronde" chorégraphiée par Boris Charmatz  (France 3 Paris Ile de France)

En 120 ans d'existence, le Grand Palais a vu toutes sortes d'évènements culturels mais aussi festifs. Des grandes expositions aux défilés de modes, en passant par une grande patinoire installée dans la nef, le lieu se prête à toutes les extravagances.

Une grande fête de clôture

Pas étonnant que Chris Dercon, directeur de la Réunion des musées nationaux ait pensé à Boris Charmatz pour ce projet un peu fou. "Le Grand Palais a toujours été un espace interdisciplinaire où il y avait aussi des fêtes. La chorégraphie de Boris Charmatz c'est aussi une fête dans ces temps difficiles, pour annoncer que l'on va faire autre chose", assure-t-il. Le Grand Palais devrait rouvrir ses portes en 2024. Si les conditions sanitaires le permettent, Happening Tempête de Boris Charmatz sera présenté le 8 mai 2021 dans le Grand Palais éphémère sur le Champ de Mars.

La diffusion de "La ronde" est prévue le 12 mars 2021 à 20h50 sur France 5.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.