Danse : à la rencontre de la chorégraphe Crystal Pite à l’Opéra de Paris

La chorégraphe canadienne Crystal Pite est la nouvelle étoile de la danse contemporaine. Les compagnies du monde entier la réclament. Mais c’est à l’Opéra de Paris qu’elle présente son nouveau spectacle "Body and Soul". Nous avons eu la chance de la rencontrer avec ses danseurs pendant les répétitions. 

FRANCE 2

Nous la rencontrons fin septembre dans la salle Petipa, un superbe studio situé sous les toits du Palais Garnier. Crystal Pite est en répétition depuis trois semaines avec une quarantaine de danseurs qu'elle a choisie. La plupart a déjà participé à sa première création pour l'Opéra de Paris. C'était en 2006. The Seasons' Canon avaient triomphé faisant chaque soir se lever le public dans la salle. 

Crystal Pite a 48 ans. Elle vient de Vancouver au Canada où sa compagnie est installée depuis une quinzaine d'années. Formée à la danse classique, elle a travaillé dans des compagnies de danse contemporaine pendant 13 ans et fut notamment membre du ballet de Francfort, compagnie de William Forsythe. Et cela se voit. Elle ne cesse de se lever pour indiquer elle-même aux danseurs, gestes à l'appui, ce qu'elle attend d'eux. Parfois, la chorégraphe se fige, comme plongée dans une profonde réflexion. Puis, elle se remet en mouvement en leur disant: "J'ai envie d'essayer ça".

"Laisser de la place pour l'inconnu"

Alessio Carbone, premier danseur qui prendra sa retraite à l'issue des représentations de ce nouveau spectacle, dit qu'elle fait du sur mesure en s'adaptant au corps et à la personnalité de chaque danseur. Ludmila Pagliero, étoile, me confie son admiration. "Elle est d'une autre planète. On est contents de passer des heures à chercher avec elle. Elle arrive avec des idées. Elle nous propose des pas, des mouvements. On essaie de les mémoriser, on les retravaille pour les améliorer jusqu'à établir quelque chose qui lui convienne et qui nous parle à nous-aussi en tant qu'interprètes". Elle ajoute que c'est quelqu'un d'inspirant qui crée une ambiance très agréable dans le studio. 

Crystal Pite nous explique à quel point cet échange est pour elle fondamental. "Je suis très inspirée par les gens avec qui je travaille (...) J'essaie d'être aussi préparée que possible mais j'ai aussi besoin de laisser place à l'inconnu, aux découvertes que je vais faire avec les danseurs en m'appuyant sur leurs forces et leurs propres idées. Si je ne laisse pas cet espace alors le travail ne sera pas vivant". Elle se dit aussi très inspirée par la musique et par la nature, les formes organiques qu'elle observe et reproduit de façon extraordinaire sur scène. Dans Body and soul, l'une des scènes les plus marquantes est faite de vagues qui se forment et se brisent, de flux et de reflux. La danse de Crystal Pite a la force de l'océan. 

No limits

Quand on lui demande comment elle incite les danseurs à dépasser leurs propres limites, elle sourit. "Je ne suis pas sûre qu'ils aient des limites. Et je crois que c'est la clé." Elle les dit capables de choses incroyables dont ils n'ont même pas conscience. "Moi, je suis tellement émue quand je vois des danseurs qui poussent juste un peu plus loin que ce qu'ils pensent pouvoir faire. C'est si beau de les voir juste sur cette limite. Pour moi, c'est là que se trouve la place de l'énergie, de l'émotion". 

Quand je lui demande si elle craint d'être un jour à cours d'idées en tant que chorégraphe, elle éclate de rire. "Oui, j'ai peur" dit-elle. "Mais je suis sûre que la meilleure solution serait alors de se mettre au travail. Les idées viennent en dansant"

L'interview de Crystal Pite
FTV

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Body and Soul\" de Crystal Pite
"Body and Soul" de Crystal Pite (JULIEN BENHAMOU)