À Pau, une comédie musicale sur la vie et les plus belles chansons de Serge Gainsbourg

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Trente-et-un an après la mort de Serge Gainsbourg, sa vie et ses chansons sont revisitées dans la comédie musicale "Ces petits riens", présentée à Pau ce week-end. 

Le cinéma s’était déjà emparé de la vie et de l’oeuvre de Serge Gainsbourg (Gainsbourg, vie héroïque de Joann Sfar avec Eric Elmosnino sorti en 2010) mais c’est la première fois que l’"homme à la tête de chou" est au cœur d’une comédie musicale. Intitulée Ces petits riens, ce spectacle, écrit et mis en scène par Frédéric Fuertes avec les élèves de l'Art Scène Théâtre, est présenté au Théâtre Saint-Louis à Pau le samedi 5 mars, soit presque 31 ans jour pour jour après le décès de l'artiste survenu le 2 mars 1991.

Retranscrire une époque

"Il s’agit d’une fiction, avec une histoire librement adaptée", souligne Frédéric Fuentes. On retrouve des personnages comme Régine (pour qui Gainsbourg a écrit plusieurs titres dont le plus célèbre est Les P'tits Papiers), Johnny Halliday, Eddy Mitchell. "Tous n’ont pas été des proches de Gainsbourg mais ils ont gravité dans son histoire. On a mis des noms pour coller à cette époque mais il n’y a pas de ressemblance avec la vie réelle".  

L’histoire : Serge est un jeune espoir de la chanson au début des années 60. Dans la célèbre discothèque de Régine, il rencontre des artistes prêts à tout pour exister. Leur soif de succès est plus importante que leur création, au contraire de Serge, qui en voulant sauver ce qui l’anime, se laisse entraîner dans le tourbillon des excès.  

Les intrepréètes font partie de l'atelier comédie musicale de L'Art Scène Théâtre. (B. Bracot / France Télévisions)

Entre légèreté et mal-être

Interprété par les élèves de l’atelier adultes de comédie musicale l’Art Scène Théâtre à Pau (une école de théâtre fondée en 2006), Ces petits riens reprend les chansons emblématiques de Gainsbourg dans un univers très pop, typique des années 60. "Je voulais un spectacle assez coloré qui reflète les années 60, ces années d’insouciance, de joie, de "bam", de "chiboum" comme dans sa chanson (Comic strip, NDLR)", explique Frédéric Fuentes.

Le metteur en scène - qui a déjà revisité la vie et les chansons de Claude François, Jean-Jacques Goldman, Dalida, Balavoine - met aussi en lumière les failles et les déchirements de l’artiste. "Il y a des jolies chansons qui apportent de la joie mais il y a aussi un homme qui est brisé par le métier, par les médias. On occulte un peu son génie au profit d’une image un peu délétère. Mais ce qui a survécu, c’est son côté parolier, chansonnier, son côté génial."

Un univers pyschédélique pour retracer les débuts de Gainsbourg. (B. Bracot / France Télévisions)

C’est Luc Bousquet qui incarne Serge Gainsbourg. Un défi très stimulant tant le personnage était hors-norme."Il avait une gestuelle qui lui était propre et qui laissait transparaître son caractère. C’est très inspirant pour essayer de reproduire certaines choses sur scène". 

L'affiche d ela comédie musicale "Ces petitis riens" de Frédéric Fuentes. (DR)

"Ces petits riens" - comédie musicale sur les airs de Serge Gainsbourg . 5 mars à 17h et à 20h30 au Théâtre Saint-Louis Rue Saint-Louis à Pau.
Tarif plein: 15€ / Tarif réduit: 12€ / Tarif groupe 12€ 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.